Débarrassez-vous de vos maux de tête liés aux intolérances alimentaires – mon exemple avec l’oeuf

Pour commencer, je voudrais vous annoncer une nouvelle qui pourrait bien vous intéresser...

Je suis sur le point de rassembler une nouvelle série de conseils sur les intolérances alimentaires !

Et vous pourrez même y accéder avant tout le monde (gratuitement, je précise).

Mais avant ça, je veux m'assurer que je couvre bien les sujets qui seront les plus utiles pour VOUS...

Alors ma question pour vous est la suivante :

Concernant vos intolérances alimentaires, quel est le plus grand défi, frustration, ou problème que vous avez eu à affronter et pour lequel vous luttez encore maintenant ?

Laissez votre avis ici :

http://blog-sans-gluten.com/fsqq

Ceci étant dit, entrons maintenant dans le sujet principal de cet article sans plus attendre...

Je parle de maux de têtes provoqués par des intolérances alimentaires, en prenant l’exemple de mon intolérance aux oeufs !

👇 PLUS D’INFOS 👇

Le sujet dont je voudrais parler aujourd’hui ce sont les maux de tête…

Et des maux de tête bien particuliers.

Pour une fois, je vais traiter de symptômes, et on va discuter ensemble…

Si vous êtes dans ce cas-là, ou si ça vous intéresse de savoir ce qui se passe quand on a des intolérances alimentaires, et que ça provoque, entre autre, des maux de tête…


ℹ️ RESSOURCES UTILES

MA PAGE DE RESSOURCES :

http://blog-sans-gluten.com/0cghyt

Et si vous préférez la version texte c’est par ici !

Débarrassez-vous de vos maux de tête liés aux intolérances alimentaires - mon exemple avec l'oeuf

Salut c’est Marc !

Le sujet dont je voudrais parler aujourd’hui ce sont les maux de tête…

Et des maux de tête bien particuliers.

Pour une fois, je vais traiter de symptômes, et on va discuter ensemble, si vous êtes dans ce cas-là, ou si ça vous intéresse de savoir qu’est-ce qui se passe quand on a des intolérances alimentaires, et que ça provoque parmi les symptômes des maux de tête….

Vous savez, les maux de tête, si on réfléchit bien, c’est un problème tellement “basique” qu’on ne peut pas utiliser les maux de tête en tant que symptôme, comme moyen de diagnostic pour dire : “c’est forcément un problème d’intolérance alimentaire”.

J’ai découvert un lien entre certains aliments bien spécifiques et les maux de tête que j’avais.

Et les maux de tête que j’avais étaient vraiment des maux de tête très particuliers qui avaient une manifestation bien spécifique.

Et c’était lié pour moi aux oeufs !

C’est un petit peu le facteur déclenchant de toute la réflexion et de tout le travail que j’ai dû faire d’enquête après, pour essayer de comprendre quel était mon problème.

Je vais vous raconter la petite histoire derrière mon problème avec les œufs…

J’ai commencé à sentir que j’avais des problèmes avec l’alimentation.

Et à un moment donné, je me suis dit : “bon, faut que je regarde qu’est-ce que je mets dans mon assiette, et si je peux faire un parallèle, un lien avec des aliments que je mange.”.

C’était assez drôle, parce que je cherchais, cherchais, et je ne trouvais pas.

Et puis, un jour j’ai eu des forts maux de tête, mais vraiment très très très forts, le lendemain d’une sortie au restaurant où j’étais allé manger une pizza…

J’en ai parlé avec ma mère au téléphone et c’est ce moment-là bien précis où j’ai commencé à parler avec ma mère…

Je lui ai dit : “écoute, je sais pas, j’ai, j’ai mal à la tête, il y a quelque chose qui va pas, je, je comprends parce que c’est, ça, je sais pas d’où ça vient !”.

Et elle me dit : “c’est bizarre parce, tu m’avais pas dit déjà la semaine dernière, t’avais pas déjà eu le problème similaire ? T’avais déjà mal à la tête la semaine dernière ?”

J’ai dit : “mais oui c’est vrai !”

“Tu m’as dit ça juste après une sortie où t’étais allé manger une pizza, pareil ! C’est bizarre !”

“Ah oui, c’est vrai ça ! T’as raison !”

J’ai regardé les ingrédients qu’il y avait sur cette pizza.

Alors, à part le gluten, à part toutes les autres choses que finalement j’ai découvert plein d’intolérances alimentaires beaucoup plus tard.

Ça aurait pu être plein d’autres choses, à part seulement l’oeuf.

Mais il se trouve que j’ai mangé la même pizza à une semaine d’intervalle et j’ai eu les maux de tête, les mêmes à une semaine d’intervalle.

Et finalement en faisant la liste des ingrédients, j’ai commencé à faire ma petite enquête.

Et puis à un moment donné, j’ai dit : “bon, ok, je vais faire une expérience, je vais me faire une omelette, je vais me faire des oeufs, et puis on va voir.

J’ai fait ces œufs, j’essaie de regarder ce qui se passe.

Premier jour : rien, tout va bien !

24 heures après, donc j’ai fait une omelette à un repas de midi, le lendemain dans la matinée je commence à sentir un début de vertige, une sensation un peu bizarre.

Rien de grave ! Ça monte, ça monte, ça monte.

Et arrivé à l’heure de midi, une douleur, des maux de tête, les yeux rouges, l’impression qu’ils me sortent de la tête, une tension derrière la nuque, quelque chose d’horrible !

Je devais m’allonger parce que je n’arrivais même plus à tenir debout tellement j’avais des maux de tête.

J’avais l’impression que j’avais une pression sur le devant du crâne, que ça m’écrasait tout l’avant du crâne.

C’était une sensation horrible !

Je me suis dit : “bon, OK, là, il y a quelque chose avec les oeufs !”.

Mais il y a un truc vraiment vraiment bizarre, c’est que la réaction, je ne l’ai pas au moment où je les mange, je l’ai 24 heures après !

Et le problème c’est qu’il me faut trois jours pour récupérer après avoir mangé des œufs…

Parce que je suis malade pendant trois jours.

Les premières 24 heures j’ai une sensation de malaise, et puis au bout de 24 heures, c’est le pic.

Et entre entre 24 et 48 heures, ça peut durer longtemps… où je me sens vraiment pas bien.

Et puis après éventuellement ça s’estompe.

Ça c’est quelque chose d’assez particulier.
Je me suis dit : “il faut que j’aille voir un gastroentérologue, il faut que j’aille voir un allergologue.”

J’ai fait tous les tests qui sont revenus négatifs !

L’allergologue m’a dit : “ écoutez, on a fait les tests cutanés, on a fait des analyses de sang pour voir s’il y avait une allergie aux oeufs. Résultats négatifs ! Pas allergie aux oeufs !”

“Tout va bien, vous pouvez manger des œufs !”

J’ai dit : “attendez, j’ai fait plusieurs fois l’expérience, chaque fois que j’en mange, 24 heures après je suis malade !”

Alors déjà les grimaces des médecins qui me regardent d’un drôle d’air en se disant : “attendez, ce n’est pas possible ! Ça ne peut pas être vrai ! C’est pas possible que 24 heures après vous ayez des réactions ! C’est pas comme ça que ça fonctionne, le truc. Si vous avez ne réaction, une allergie aux oeufs, c’est immédiat, c’est dans la demi-heure ! Ce n’est pas 24 heures après ! “

Je dis : “attendez, j’ai fait l’expérience plus d’une fois !”.

Ces histoires d’omelette dont je vous ai parlé juste avant la petite parenthèse, je l’ai répété plusieurs fois.

Je l’ai répété à plusieurs semaines d’intervalle.

Et c’est à chaque fois chaque fois la même chose !

Et j’ai eu le cas pendant des semaines et des semaines…

Et c’est d’ailleurs parce que ça se répétait à chaque fois.

Et je l’ai fait trois, quatre fois d’affilée sur des semaines et des semaines avant de finalement me dire : “Bon, je vais aller voir un allergologue !”.

Il a fallu que je passe à travers cette expérience-là, ce vécu d’un problème que, comme ça apparaît seulement 24 heures après, souvent on oublie, on ne pense pas à ce qu’on a mangé la veille, on regarde l’assiette qu’on a mangé le jour même, ce qu’on a mangé là, dans l’instant.

Et on se dit : “tiens c’est là qu’il y a l’ennemi, ou le problème !”.

Et quand on va voir l’allergologue lui, c’est pareil, il va faire une enquête d’un lien direct entre un aliment et une réaction.

Après il peut y avoir différentes raisons, différents mécanismes.

Ce n’est pas forcément la même chose pour tout le monde !

Je parle vraiment de mon expérience personnelle, pour le coup.

Et je suis ressorti avec des résultats négatifs avec cette impression d’être incompris !

Pourquoi ?

[Pour découvrir l’histoire dans son intégralité, rendez-vous directement dans la vidéo en début d’article !]


📽️ DE QUOI PARLE MA CHAÎNE YOUTUBE ?

Vous êtes concerné(e) par un changement alimentaire à cause d’une maladie liée au gluten (maladie coeliaque, sensibilité au gluten non coeliaque, allergie au blé).
Des intolérances alimentaires vous font souffrir (intolérance aux produits laitiers : lactose, caséine et protéines de lait de vache). Vous avez d’autres maladies chroniques…

Je ne me contente pas d’enlever le gluten, j’ajoute des informations nutritionnelles, de la vulgarisation scientifique, une dose de créativité et quelques soupçons d’humour.


😼 QUI EST MARC WELTER ?

Je suis victime de nombreuses intolérances alimentaires.
Je parle de régime sans gluten et sans lait, d’intolérances alimentaires, de nutrition-santé
Je me sers de ma passion pour la bonne cuisine, de mon doctorat de Biologie, et de ma formation de thérapeute en nutrition-santé globale pour vous apporter un éclairage unique sur l’alimentation et la santé.
J’ai l’ambition de créer quelque chose de grand, mais pour ça, j’ai besoin de vous.

Abonnez-vous maintenant pour faire partie de l’aventure !


👍 RESTONS EN CONTACT

Si vous me suivez seulement ICI, vous ratez des choses !

► BLOG

► FACEBOOK

► TWITTER

► GOOGLE+

► LINKEDIN

► PINTEREST

► INSTAGRAM


☯️ Découvrez les clés de l’épanouissement dans votre assiette à travers une alimentation adaptée, variée, au service de votre santé sur le long terme.



Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Pour aller encore plus loin, je partage avec vous 4 erreurs communes que l'immense majorité des gens font quand il s'agit de mettre en place une alimentation sans gluten.
Voici un cours en ligne que je vous offre pour vous aider à passer au niveau supérieur.

Cliquez ici et laissez-vous guider >>



Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire