Du gluten dans le chocolat

Du gluten dans le chocolat

Dans cet article nous allons parler du risque de présence de gluten dans un ingrédient classique et souvent très apprécié : le chocolat.

Cette question revient fréquemment, et il y a beaucoup de personnes qui se posent cette question, vous peut-être ?

« Est-ce qu’il y a du gluten dans le chocolat ? »

Il y a deux moments en particulier pendant l’année où l’on se pose cette question. C’est généralement à l’approche de Pâques et l’approche de Noël ! On se demande d’ailleurs bien pourquoi…

Du coup je me suis dit que ce serait une bonne idée de la traiter à travers cet article et la vidéo qui l’accompagne.

C’est une question qui va beaucoup intéresser les gourmands, et je pense que c’est une grande majorité d’entre nous tous.

Je parle de « nous » parce que je suis le premier…

Dans cet épisode voici ce que vous apprendrez

  • Y a-t-il un lien de parenté entre le fruit du cacaoyer et les céréales contenant du gluten ?
  • Quel est LE risque le plus probable de source de gluten dans le chocolat ?
  • Quel autre risque caché existe dans le chocolat, en plus du risque de présence de gluten ?
  • Quels conseils concernant l’étiquetage vous permettront d’acheter et de consommer votre chocolat avec plus de sérénité ?
  • Quelles ressources utiles je vous conseille pour éviter les erreurs et débuter sans gluten sur des bases solides ?

[🎥 Vidéo] Du gluten dans le chocolat – Marc Welter [Blog-Sans-Gluten.com]

Voici tout de suite la réponse en vidéo.

Pour info, grâce à ce lecteur intégré dans la page, vous pouvez accéder à d’autres vidéos de ma série des questions-réponses lorsque vous aurez fini de visionner cet épisode.

[Suite de l’article…] La réponse à cette question s’organise en trois parties. Voyons plutôt…

 

Questions-Réponses Nutrition Sans - du gluten dans le chocolat

Le concept des Questions-Réponse de nutrition « sans »

L’idée c’est que vous avez tous des questions qui restent sans réponse. On en a tous, des questions.

Et en particulier la santé et la nutrition qui sont des préoccupations majeures, nous amènent à nous poser beaucoup de questions parce que la santé, on veut la garder, ou quand on l’a perdue, on veut la retrouver. Donc évidemment, on cherche, on cherche, mais on ne sait pas toujours où chercher pour avoir la meilleure réponse.

C’est pour cette raison que je vous propose une série de vidéo que je poste sur ma chaîne sans gluten et sans lait.

(Si cela vous intéresse, et que vous n’êtes pas encore abonné(e) à la chaîne, cliquez sur le lien précédent et allez donc vous y abonner !).

Gluten et chocolat

Vous l’avez compris, la question est de savoir s’il y a du gluten dans le chocolat.

Cette la réponse à cette question s’organise en trois parties. Je vous invite donc à bien suivre tout le cheminement jusqu’à la fin.

On passe tout de suite aux choses sérieuses.

Je me présente rapidement, si vous ne me connaissez pas encore, je suis Marc Welter. Je suis l’auteur du blog-sans-gluten.com et je vous aide à mieux comprendre vos intolérances alimentaires en cherchant des réponses aux questions que vous vous posez pour vraiment essayer de faire en sorte que l’alimentation devienne un allié au service de votre santé.

Puisque, quand on a des intolérances alimentaires (le gluten, le lait, et d’autres encore), ce sont des obstacles qui sont assez difficiles à franchir parce que ces ingrédients sont très courants dans notre cuisine occidentale.

C’est simple, on en trouve partout, et en particulier dans la question d’aujourd’hui qui est de savoir s’il y a du gluten dans le chocolat, cela va vraiment devenir une question importante autour de Noël, autour de Pâques, comme j’ai déjà dit en introduction de l’article.

Pour satisfaire les gourmands, on va tout de suite répondre à cette question sans plus attendre.

Un raisonnement logique

La première chose que je tiens à dire, c’est simplement un raisonnement de logique, c’est très simple, ça consiste à se dire :

Bon, si le gluten se trouve généralement dans des céréales contenant du gluten, est-ce que le cacao qui sert à faire le chocolat fait partie de la même famille ?

La réponse est clairement non !

Le cacaoyer, l’arbre partir duquel on récupère la fève de cacao, n’est pas dans la famille des céréales.

Déjà c’est un arbre et ce n’est pas une céréale, et encore moins une céréale contenant du gluten, donc de ce côté-là on peut être rassuré a priori, ça n’est pas quelque chose qui contient du gluten.

L’ingrédient principal qui sert à fabriquer chocolat ne contient pas de gluten.

Pour autant, est-ce que le chocolat est sans gluten, à partir du moment où l’on sait que le cacao, lui, est sans gluten ?

La réponse n’est pas tout à fait aussi simple.

La composition du chocolat

Qu’est-ce qu’on fait pour préparer du chocolat ?

Si l’on part du principe qu’on prend du chocolat simple, on a généralement du beurre de cacao et la fève de cacao torréfiée qu’on va broyer, mélanger jusqu’à obtenir la pâte de cacao.

On ajoute également du sucre et parfois on a aussi des huiles végétales, qui sont un petit peu décriée par les puristes et les grands fans de chocolat, parce que le fait d’ajouter des huiles végétales d’une origine autre que l’huile qui était à l’origine dans la fève de cacao, ça va un petit peu contre l’idée de faire du chocolat uniquement avec du cacao, ou principalement avec du cacao.

À partir du moment où l’on sait que les ingrédients sont ceux là, c’est essentiellement:

  • du cacao
  • une matière grasse
  • du sucre

Le problème vient plutôt des risques de contamination

C’est quelque chose qui revient assez régulièrement dans les vidéos que j’ai déjà eu l’occasion de faire. Et là, une fois de plus, c’est le cas.

Parce que le chocolat va être préparé habituellement dans un atelier qui contient souvent d’autres produits, dont certaines farines, certains produits notamment

  • des fruits à coques
  • du lait
  • de la poudre de lait
  • des œufs
  • etc.

Il y a beaucoup de choses qui rentrent dans des ateliers qui servent à faire des confiseries, en particulier les chocolats, évidemment.

Et donc cela pose un problème pour les personnes qui sont extrêmement sensibles au gluten.

En effet, quand les réaction au gluten commencent à se manifester déjà pour des traces très faibles, c’est problématique.

Et le chocolat n’échappe pas à cette règle.

Donc la deuxième partie de la réponse, que j’essaie de mettre en forme pour vous, c’est de vous dire que comme souvent il faut faire attention aux traces et c’est généralement marqué à l’arrière des paquets de chocolats, quand vous les achetez.

C’est souvent un moyen pour les fabricants de se dédouaner, de se dire :

« Je ne prends pas le risque de vous affirmer qu’il n’y a pas gluten dedans »

Parfois la « pêche » est bonne, et puis malgré les traces en mention sur l’étiquetage, tout va bien. Et d’autres fois, ça va moins bien.

C’est pour cela qu’il y a toujours le logo à l’épi de blé barré, que tout le monde connaît, qui est un gage d’une certaine sécurité vis-à-vis des quantités de gluten qu’on retrouve dans l’aliment en question.

Et tout ceci devrait pouvoir vous aider un peu à vous orienter quand vous allez acheter votre chocolat.

Malheureusement, si vous êtes un peu gourmand / gourmande et que la tablette de chocolat ne vous suffit pas.

Je ne parle pas du fait d’en manger beaucoup et de prendre des grosses quantités de chocolat quand vous en achetez (et que vous vous posez des questions vis-à-vis de la présence de gluten ou pas), je veux parler en particulier des chocolats fins, des préparations à base de chocolats.

Vous savez, les chocolats avec la ganache à l’intérieur ou avec des fruits secs ou avec un certain nombre d’ingrédients mélangés les uns avec les autres, sur lesquels on rajoute des décors ou des éléments qui sont pas toujours faciles à identifier, et pour lesquels, on n’est pas sûr de leur composition.

Malheureusement, si déjà avec une tablette de chocolat le risque existe, je suis au regret de vous annoncer que les chocolats fins, ceux qui sont fourrés, les ganaches sont concernés.

Et je dirais même, plus c’est sophistiqué plus le risque va être grand.

D’ailleurs, si vous regardez en retournant les paquets de chocolats fins, vous regardez un peu au niveau de l’étiquetage, la composition, vous allez voir toute la liste énorme d’ingrédients qui rentrent dans l’atelier de fabrication de ces chocolats fins.

Généralement il y a beaucoup, beaucoup d’ingrédients… Donc beaucoup de risques d’avoir des ingrédients qui ne sont pas conformes à ce qu’il faudrait pour un régime sans gluten strict.

Le problème principal, j’ai envie de dire, n’est pas systématiquement le gluten.

Et là, je me permets de dériver un peu par rapport à la question de départ.

On va parler d’un autre élément qui peut déranger ou gêner beaucoup de gens notamment ceux qui mangent sans gluten, et pour lesquels il y a des choses supplémentaires à surveiller.

Et les traces de lait et produits laitiers alors ?

Je veux m’attarder un instant sur le lait et les produits laitiers.

Malheureusement on retrouve assez souvent des risques de trace de lait et de produits laitiers dans les préparations à base de chocolat, encore plus que le gluten lui-même, puisqu’on fait énormément de chocolat avec du lait.

Ceci fait qu’assez souvent, quand vous allez voir, même un chocolatier au lieu de prendre une confection toute faite dans un supermarché, le chocolatier va assez souvent vous dire qu’il y a des traces de produits laitiers.

A priori sur le gluten, ils peuvent vous dire, selon comment le produit a été fabriqué, s’il y a du gluten ou pas dedans. Ils vont facilement pouvoir vous le dire en général.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que je vous invite sérieusement à un plus de vigilance encore sur les produits laitiers… si vous êtes concerné(e),  parce que, encore plus que le gluten, c’est le lait qui pose des problèmes vis-à-vis des traces qu’il peut y avoir à l’intérieur du chocolat.

La très bonne nouvelle, si vous cherchez des chocolats pour fêter Noël dignement, ou pour Pâques, pour vos enfants, petits-enfants, j’ai une très bonne nouvelle : c’est qu’il y a de plus en plus de chocolatiers qui se préoccupent de la question des intolérances alimentaires, et en particulier d’essayer d’éliminer le risque de traces de gluten dans les chocolats.

Et vous allez trouver, je ne dis pas que c’est facile, mais ça devient de plus en plus facile de trouver  du chocolat sans gluten et sans trace de gluten, pour ceux qui ont besoin de manger sans gluten,  comme les malades cœliaques ou les personnes qui ont une sensibilité au gluten.

Je veux parler en particulier de la sensibilité au gluten non cœliaque (on parle aussi également hypersensibilité au gluten) qui sont des cas assez fréquents pour lesquels on a besoin de manger sans gluten.

Vous allez même pouvoir trouver des chocolats qui sont vegan en plus d’être sans gluten, donc à base uniquement de produits végétaux, ce qui est encore une très bonne nouvelle pour les gens qui se préoccupent de la cause animale et qui voudraient être sûr que rien, en terme de produits animaux, n’entre dans la composition des chocolats que vous voulez consommer.

Bien aborder un changement alimentaire vers le « sans gluten »

Changer d’alimentation pour se mettre au « sans gluten » est vraiment quelque chose de délicat. C’est pour ça que j’ai pensé à vous !

Je vous propose d’éviter quatre erreurs parmi les plus communes (en cliquant ici), quand on veut se mettre au « sans gluten », tout cela simplement en vous inscrivant en suivant le lien (vous pouvez retrouver toutes les ressources en fin d’article aussi) pour vous inscrire et pouvoir suivre ce cours gratuit qui vous permettra d’en savoir plus, en particulier si vous débutez, mais aussi pour vérifier que vous êtes bien à l’aise avec les notions de bases qui sont très très très importantes quand on veut commencer sans gluten sur des bases solides.

Voilà qui termine l’article d’aujourd’hui dans lequel nous avons parlé des risques du gluten dans le chocolat.

Si vous pensez que j’ai oublié quelque chose que j’aurais dû inclure, c’est le moment d’en parler dans les commentaires juste en dessous !

Si vous avez trouvé cet article et la vidéo qui l’accompagne utile, il y a deux choses que vous pouvez faire.

  1. La première, c’est que si vous regardez cette vidéo (ou d’autres vidéos de ma chaîne) dans YouTube directement, il y a sous la vidéo la petite icône avec un pouce vers le haut, et je vous invite à cliquer dessus pour me dire que cette vidéo vous a plu et vous a intéressé pour m’encourager en faire d’autres, toujours autour de cette thématique des intolérances alimentaires, du « sans gluten » etc.
  2. L’autre chose que vous pouvez faire, c’est également de vous abonner à la chaîne YouTube sans gluten et sans lait sur laquelle je poste des vidéos comme celle-ci.

Je rappelle, cette vidéo fait partie des publications régulières que je fais sur le blog-sans-gluten.com.

Si arrivé(e) à ce stade de l’article vous ne connaissez pas ou n’avez pas encore compris de quoi il s’agit, c’est le moment de visiter le reste du site !

En particulier, si vous voulez du contenu comme celui-ci, qui tourne autour de la nutrition sans gluten, des intolérances alimentaires, et de l’alimentation santé au sens le plus large.

Je tiens à signaler aussi que vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+, etc.

Vous avez les liens qui se trouvent dans la description sous la vidéo pour ce que cela intéresse de rester en contact par ce bias.

Je vous remercie pour votre attention, et je vous dis à Jeudi prochain pour la prochaine !

 

Si la vidéo vous a intéressé, et que vous aimeriez m’encourager, c’est très simple.

Il vous suffit de vous abonner directement à la chaîne sans gluten et sans lait en cliquant sur le bouton rouge ici :

 

Ma vision

La meilleure manière de trouver des réponses aux questions que vous vous posez, c’est de prendre un angle très simple :

L’alimentation doit être au service de la santé.

Mais ce n’est pas toujours évident quand certains aliments nous font du mal.

Si vous êtes ici, vous savez surement que le gluten, le lait, etc., certains aliments peuvent provoquer des réactions et vous faire sentir mal. Et donc ce n’est pas toujours facile d’y voir clair.

Surtout que lorsqu’on se trompe, on paye les conséquences.
Et à force de payer, payer, payer, on voudrait des fois pouvoir avoir le raccourci, le moyen le plus rapide d’avoir la réponse sans avoir besoin de se rendre malade forcément.

Un rendez-vous Hebdomadaire

Je vous propose une série de vidéos que je poste tous les jeudis sur ma chaine Youtube.

Donc revenez voir sur le blog pour avoir les dernières informations sur les vidéos que je poste, dans lesquelles je réponds à vos questions.

Je sélectionne les meilleures questions auxquelles je réponds dans les vidéos que je poste les jeudis.

Je vous dis à très vite pour le prochain article et la prochaine vidéo !


Ressources utiles


Vous pouvez aussi me retrouver ici :

FACEBOOK

TWITTER

GOOGLE+

LINKEDIN

PINTEREST

 

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Pour aller encore plus loin, je partage avec vous 4 erreurs communes que l'immense majorité des gens font quand il s'agit de mettre en place une alimentation sans gluten.
Voici un cours en ligne que je vous offre pour vous aider à passer au niveau supérieur.

Cliquez ici et laissez-vous guider >>



Sujets abordés dans cet article

  • gluten dans le chocolat
  • gluten et chocolat
Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire