Endométriose et régime sans gluten ?

Dans cette vidéo je parle des témoignages de deux lectrices de mon blog sur l’impact d’un régime sans gluten sur leurs symptômes d’endométriose.

J’explique aussi une autre raison toute personnelle pour laquelle ce sujet de l’endométriose est important pour moi

Nous allons prendre un instant pour définir l’endométriose, signaler la difficulté d’établir un diagnostic.

Enfin je partage une ressource utile pour vous, si vous souffrez d’endométriose et que vous souhaitez débuter un régime sans gluten.

Pour info, grâce à ce lecteur intégré dans la page, vous pouvez accéder à d’autres vidéos lorsque vous aurez fini de visionner cet épisode.

 

Abonnez-vous à ma chaîne youtube !

Si cette vidéo vous a intéressé, et que vous aimeriez m’encourager, c’est très simple.

Il vous suffit de vous abonner directement à la chaîne sans gluten et sans lait en cliquant sur le bouton rouge ici :

___

ℹ️ RESSOURCES UTILES

🔔 COURS GRATUIT : VOUS DÉBUTEZ SANS GLUTEN, ÉVITEZ CES 4 ERREURS

🍞 RECETTE DE PAIN SANS GLUTEN

❔ POSER VOTRE QUESTION

 

Et si vous préférez la version texte c’est par ici !

Endométriose et régime sans gluten - nutrition santé - Marc Welter

 

J’ai eu envie de faire cette vidéo après avoir découvert en fait dans l’actualité que cette semaine au moment où j’enregistre cette vidéo c’est la 13e semaine de prévention et d’information sur l’endométriose.
Et c’est un sujet qui m’intéresse pour différentes raisons.

La première, c’est que dans mon passé, j’ai travaillé dans l’industrie pharmaceutique, et notamment dans une start-up qui travaillait à développer des traitements pour l’endométriose, entre autre, dans le cadre de recherche sur la médecine reproductive.

J’ai travaillé sur le développement d’un médicament, bon, modestement évidemment puisque je n’étais pas tout seul à travailler dessus. Et j’étais là dans cette petite entreprise qui a fini par mettre sur le marché un médicament qui aide les personnes qui souffrent d’endométriose.

Donc quelque part, c’est un sujet qui m’intéresse et dans lequel je me suis impliqué professionnellement.

Et voilà !

Et c’est quelque chose qui m’intéresse. Et il y a autre chose assez intéressant qui fait que j’ai eu envie de faire cette vidéo.

L’histoire derrière tout ça, c’est que j’ai eu récemment un commentaire sur mon site d’une personne qui souffre d’endométriose et qui a décidé de passer à un régime sans gluten pour essayer de voir si ça améliore ses symptômes.

Et d’un autre côté une personne qui m’a envoyé un e-mail et qui m’a dit qu’elle a réussi à améliorer ses symptômes, à améliorer son bien-être général, en passant, entre autres, à un régime sans gluten.

Et du coup ça m’a pas mal motivé à essayer de préparer pour vous de vidéo aujourd’hui dans laquelle je voudrais parler de ce sujet là.

Avant de rentrer plus dans le détail de ce que je voudrais dire dans cette vidéo, je voudrais juste faire un petit aparté pour ceux qui se posaient la question de savoir pourquoi, j’étais pas trop visible et disponible les derniers temps.

J’ai attrapé un gros coup de froid, et j’étais pas très bien les derniers temps. J’avais les sinus bouchés, j’avais mal à la gorge.

C’est encore le cas, mais c’est en train de passer.

La nuit dernière, j’étais debout à deux heures du matin avec 38 de fièvre en train de me faire une tisane.

Et bon voilà, j’ai passé une nuit un petit peu difficile, mais j’espère…

Aujourd’hui je me sens mieux donc du coup ça me démangeait trop de faire une vidéo.

Du coup J’ai dit “allez !”, je vais la faire, même si je ne suis pas encore complètement rétabli.

Désolé, si vous voyez un peu pâle, mais voilà, l’envie d’essayer de communiquer avec vous autour de ce sujet là dont je ne parle aujourd’hui qui est l’endométriose, l’envie était vraiment trop forte…
Donc voilà, j’ai décidé, j’enregistre la vidéo, que je sois en super forme ou pas.

Suivez-moi parce que je vais rentrer dans le détail de ce qui concerne ce sujet assez intéressant de l’endométriose.

Le premier truc que voudrais partager avec vous c’est le commentaire dont j’ai parlé tout à l’heure qui vient d’une personne qui s’appelle Anne.

Et Anne m’a laissé un commentaire sur mon site. Donc je vais vous le lire parce que c’est intéressant.

Elle me dit:

“J’ai attaqué le régime sans lait ni gluten depuis une dizaine de jours et je sais avoir en plus une intolérance aux oeufs. Après une grosse fatigue les trois premiers jours, ajoutée à un gros mal de tête peut être du à l’arrêt du café ! Je sens monter une nouvelle énergie.

Les coups de mou après les repas, notamment, ont complètement disparu.

Les douleurs (d’endométriose) persistent mais, j’ai bon espoir de les faire taire d’ici quelques mois.

Au plaisir de vous relire bientôt,

Anne”

Donc ça c’est déjà une première piste intéressante c’est qu’elle vient de démarrer donc la ça fait au moment de lire ce message ça fait peut-être deux ou trois semaines.

Je n’ai pas eu de retour depuis pour savoir comment les choses ont évolué. J’espère que ça va aller dans le bon sens pour elle.

Ce qui est encore plus intéressant, donc ça c’est déjà premier point, mais ce qui est encore plus intéressant c’est le deuxième des messages que je voudrais partager.

C’est un e-mail d’une personne qui m’a qui m’a écrit, carrément, qui m’a envoyé un e-mail.

Je vais juste essayer de lire son message pour essayer de vous en dire plus sur sa démarche et qu’est-ce qu’elle a obtenu comme résultat parce que c’est vraiment très intéressant.

Elle m’écrit :

“Bonjour Marc, je n’ai pas compris le temps de lire votre histoire complète, mais en naviguant sur votre blog, j’ai été d’emblée motivée pour aller plus loin qu’une simple visite. C’est un site encourageant, compte tenu de votre cursus [merci !].

Je suis atteinte d’endométriose sévère avec début d’atteinte intestinale, détectée à l’âge de 28 ans. J’en ai 41 aujourd’hui.

J’arrive à me lever chaque matin sans être pliée de douleur, mais certains symptômes accompagnent au quotidien.

J’ai adhéré à un groupe d’ “Endosisters”. Nous nous entraînons sur notre quotidien face à cette maladie et notamment sur notre alimentation, et avons adopté un régime anti-inflammatoire et notamment sans gluten.

Au début, ce fut difficile pour moi, puis quand j’ai vraiment franchi le cap j’ai constaté que tous les maux du quotidien que je pensais venir de l’endométriose réapparaissait à chaque écart avec le gluten :
* ballonnements
* remontés gastriques
* dérangement intestinal

A partir de ce moment, j’ai vraiment compris qu’en arrêtant le gluten, j’ai enfin pu mettre le doigt sur ce qui venait s’ajouter à la maladie.

Je suis végétarien depuis un an, et mes derniers résultats d’analyses montrent une amélioration de l’invasion de mes organes. Je ne sais pas si c’est lié. Mais je suis sûre d’une chose, je me sens beaucoup mieux sans gluten !

La prochaine étape : faire les tests pour confirmer ou non la sensibilité.

Merci pour ce bon blog et à bientôt !”

Merci beaucoup pour cette personne qui m’a envoyé ce message.

Et ça me paraissait vraiment trop trop trop important pour le garder confidentiel !

Donc le but du jeu, c’est vraiment de dire, il y a quelque chose d’intéressant avec l’idée de passer à un régime sans gluten, quand on a une endométriose.

Et ce qui est assez intéressant avec ça, c’est le fait que quand j’ai voulu démarrer cette vidéo bon, ben, il faudra que je mentionne au départ de la vidéo que j’ai aucune intention d’essayer de convaincre les personnes qui souffrent d’endométriose de passer un régime sans gluten parce que bah a priori, il n’y a pas de preuve que ça puisse marcher, que ça puisse vraiment…

Voila, il y a des expériences personnelles comme cette personne là l’a indiqué dans son message, mais j’ai n’avais pas vraiment la confirmation, je n’étais pas sûr qu’un régime sans gluten serait une bonne approche.

En fait, ce que j’essaie d’éviter avec mon site, c’est de faire du prosélytisme.

C’est cette idée que je ne veux pas essayer de convaincre à tout prix les gens de passer un régime sans gluten, parce que tout le monde ne va pas trouver ce qui ce qu’il cherche en adoptant un régime de ce type là qui est relativement contraignant.

Donc il faut vraiment peser le risque bénéfice, les avantages et les inconvénients.

Et puis s’il n’y a pas de preuves scientifiques avérées qu’il y a un lien entre telle maladie et le fait d’adopter un régime sans gluten pour améliorer les symptômes, je serai serait assez mal venu d’encourager les gens à aller dans cette direction, si je ne suis pas moi-même convaincu qu’il y a des preuves scientifiques pour aller dans cette direction.

Et là, je me suis dit, avant de faire la vidéo, je vais vite regarder qu’est-ce qu’il y a dans la littérature. Et, j’ai une super bonne nouvelle ! Je ne pense pas que je vais…

Parce que là j’ai pas beaucoup de temps, mais je vais en reparler dans une prochaine vidéo c’est promis !

Alors il n’y a pas grand-chose, mais il y a trois publications.

Une première qui a été faite en 2012, une autre en 2014, et une troisièmes en 2015 qui disent en gros, la première en 2012 pose une question c’est “?” :

“Régime sans gluten une nouvelle stratégie pour gérer les symptômes liés à une endométriose douloureuse ?”

Donc ce premier article pose la question de savoir : “est-ce que il pourrait y avoir un bénéfice à passer à un régime sans gluten ?”.

La deuxième publication de 2014, en fait, c’est une étude de cas.

C’est une personne qui a la maladie cœliaque et de l’endométriose.

Et du coup cette étude-là permet de devoir un petit peu le parcours de cette personne-là.

Je reviendrai dessus, éventuellement dans une autre vidéo, là le but du jeu c’est juste de dire que y’a quelque chose d’intéressant dans la relation qu’il y a entre régime sans gluten et endométriose.

C’est pas juste le fruit du hasard, c’est pas juste l’expérience personnelle de cette personne qui m’a laissé cet e-mail, c’est qu’il y a vraiment une piste intéressante, et là, le troisième article c’est le plus intéressant.

Ce troisième article-là dit :

“Le rôle d’un régime sans gluten dans la gestion de douleur chronique pelviques dans le cadre d’endométriose infiltrante profonde. »

Je traduis en temps réel de l’anglais au français donc excusez-moi si j’ai petit peu buter sur les mots…

Mais bon, l’idée ça, c’est vraiment s’il y a des douleurs au niveau du pelvis qui sont dues à de l’endométriose, un régime sans gluten pourrait avoir un impact positif ! ça c’est assez intéressant.

Ce que je voudrais faire maintenant c’est juste essayer de détailler un petit peu plus que c’est l’endométriose.

Déjà, c’est quelque chose qui touche une femme sur 10 selon comment on fait les calculs, entre 1/10 et 1/20, donc c’est énorme, qui est en âge de procréer, donc il y a des cycles menstruels réguliers, et le truc c’est que, en fait, l’endomètre d’où vient le nom endométriose, l’endomètre, c’est un tissu qui se trouve sur la paroi de l’utérus, qui se prépare en fait à accueillir un œuf fécondé en vue d’une grossesse, et le cycle menstruel, vous le savez permet de nettoyer ce tissu et d’éliminer en même temps que des saignements qui apparaissent à chaque mois pour nettoyer ses tissus et régénérer des tissus frais pour le cycle suivant.

ça c’est le cycle normal, et en fait, les tissus qui se trouvent au niveau de cet endomètre, il peut arriver que ces tissus, ces cellules migrent le long des trompes, remontent jusque vers les ovaires, et même sortent de cette cavité là, de cet environnement-là et commencent à envahir, à coloniser d’autres organes, d’autres tissus, dans la partie de l’abdomen.

ça peut dériver jusqu’au niveau des intestins etc.

ça peut toucher différents organes et une fois que les tissus ont migré vers une autre destination ce qui se passe, c’est que comme ses tissus sont éliminés à chaque cycle menstruel en réaction à des pics d’hormones, c’est la réaction aux hormones qui va modifier ses tissus, les faire saigner et les faire s’éliminer naturellement.

Quand les cellules migrent hors de l’utérus il va y avoir un problème, ça va réagir aux hormones mais ça ne sera pas éliminé de la même manière que les tissus qui sont au niveau de l’appareil génital de la femme.

Donc du coup ce qui va y avoir comme conséquence, c’est des saignements internes, il peut y avoir des effets d’inflammation dus à ça, parce qu’évidemment le sang ne peut pas s’écouler par les voies naturelles comme ça se fait pour des règles normales.

Et il commence a y avoir des réactions d’inflammation avec des douleurs au niveau du ventre.

Et c’est une maladie qui est très difficile à diagnostiquer.

En général entre le début des symptômes, et le moment où on identifie la maladie elle-même, il y a un décours, un décalage des fois de cinq ans ou plus, avant qu’on se rende compte que c’est vraiment ça le problème, la maladie à l’origine des symptômes.

Et ça c’est juste pour définir de manière simple l’endométriose.
J’espère que c’est clair pour vous.

Donc il y a beaucoup de femmes qui souffrent de ce problème là.

Comme j’ai dit ça peux être 1/20 à 1/10, c’est énorme c’est 5 à 10 % de la population des femmes en âge de procréer donc avant la ménopause, c’est le fait d’avoir des règles et d’avoir des pics hormones qui provoquent des symptômes.

Il peut y avoir des symptômes en dehors des périodes qui sont normalement prévues pour les règles.

Il peut y avoir donc des réactions en dehors de ces périodes là, avec des symptômes qui provoquent des douleurs.

Je ne vais pas rentrer dans le détail de comment on diagnostique, mais c’est très difficile de diagnostiquer cette maladie. Ça s’explique pourquoi il y a tellement de décalage entre le moment où les symptômes apparaissent et le moment où on a un diagnostic bien établi.

C’est difficile de rentrer et d’aller vérifier qu’est-ce qui se passe… parce que voilà, c’est invasif, vous imaginez si on fait entrer une caméra ou quelque chose là, on doit faire une ouverture, on doit aller voir ce qui se passe à l’intérieur.

Voilà ! On peut pas utiliser les voies naturelles comme on ferait en gynécologie pour voir comment ça se passe au niveau du vagin de l’utérus etc.
C’est pas possible puisque c’est en dehors de cette zone là.

C’est quelque chose d’assez pénible et d’assez compliqué pour les femmes qui sont concernées, et comme j’ai dit, j’ai trouvé les articles qui sont assez positifs qui permettent d’aller dans le sens d’une amélioration avec un régime sans gluten.

Pour conclure cette vidéo si l’envie vous prend d’arrêter le gluten, et de passer à un régime sans gluten peut-être que vous aimeriez avoir une bonne recette de pain, parce que c’est par là qu’on commence en général quand on veut basculer vers une alimentation sans gluten.

C’est pas évident et le fait d’avoir une bonne recette de pain sans gluten, c’est un bon point de départ.

ça remplace quelque chose qu’on utilise quand même très souvent au quotidien.

Et si ça vous intéresse, donc j’ai un bonus, en fait, une recette de pain sans gluten Maintenant je l’offre systématiquement aux personnes qui s’inscrivent à ma newsletter donc je vous mets le lien comme ça vous pouvez récupérer la recette et par la même occasion vous inscrire à la newsletter de mon blog pour que je vous donne des nouvelles au fur et à mesure que je poste des vidéos, que j’écris des articles autour de cette thématique là.

A très vite pour la prochaine vidéo !

Ciao ciao !

C’étais Marc du blog-sans-gluten.com


📽️ DE QUOI PARLE CETTE CHAÎNE YOUTUBE ?

Vous êtes concerné(e) par un changement alimentaire à cause d’une maladie liée au gluten (maladie coeliaque, sensibilité au gluten non coeliaque, allergie au blé).
Des intolérances alimentaires vous font souffrir (intolérance aux produits laitiers : lactose, caséine et protéines de lait de vache). Vos avez d’autres maladies chroniques…

Je ne me contente pas d’enlever le gluten, j’ajoute des informations nutritionnelles, de la vulgarisation scientifique, une dose de créativité et quelques soupçons d’humour.


😼 QUI EST MARC WELTER ?

Je suis victime de nombreuses intolérances alimentaires.
Je parle de régime sans gluten et sans lait, d’intolérances alimentaires, de nutrition-santé
Je me sers de ma passion pour la bonne cuisine, de mon doctorat de Biologie, et de ma formation de thérapeute en nutrition-santé globale pour vous apporter un éclairage unique sur l’alimentation et la santé.
J’ai l’ambition de créer quelque chose de grand, mais pour ça, j’ai besoin de vous. Abonnez-vous maintenant pour faire partie de l’aventure !


👍 RESTONS EN CONTACT

Si vous ne me suivez que sur YouTube, vous ratez des choses.

► BLOG

► FACEBOOK

► TWITTER

► GOOGLE+

► LINKEDIN

► PINTEREST

► INSTAGRAM


☯️ Découvrez les clés de l’épanouissement dans votre assiette à travers une alimentation adaptée, variée, au service de votre santé sur le long terme.

 

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Pour aller encore plus loin, je partage avec vous 4 erreurs communes que l'immense majorité des gens font quand il s'agit de mettre en place une alimentation sans gluten.
Voici un cours en ligne que je vous offre pour vous aider à passer au niveau supérieur.

Cliquez ici et laissez-vous guider >>



Sujets abordés dans cet article

  • levure de bière bio sans gluten
  • levure de bière sans gluten
Publié dans article, définition, gluten et santé, nutrition et santé, Sans Gluten et Sans Lait Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire