Fatigue chronique, manque d’énergie et intolérances alimentaires



Juste avant d'entrer dans le sujet principal de cette page, je voulais vous dire que j'ai peut-être quelque chose qui pourrait vous aider si vous débutez sans gluten.

Plus d'infos à ce sujet à la fin de l'article...

Maintenant, pour ce qui concerne le sujet qui nous préoccupe...

“Je finis par ne plus rien digérer et je suis toujours fatiguée.” Réflexion autour de la fatigue chronique, et des intolérances alimentaires

👇 PLUS D’INFOS 👇

Quand on a exclu les problèmes, et les maladies que les médecins peuvent soigner et guérir, on peut être confronté à des problèmes qui échappent à tous les autres diagnostics…

Et on peut être fatigué sans avoir compris pourquoi.

Même si on prend des vitamines, même si on croit faire tout ce qu’il faut pour aller mieux, il y a toujours quelque chose qui bloque.

La chose dont je parle dans cette vidéo, c’est justement cette réflexion autour de la fatigue.


ℹ️ RESSOURCES UTILES

INSCRIPTION NEWSLETTER + 🍞 RECETTE DE PAIN SANS GLUTEN

❔ POSEZ VOTRE QUESTION

Et si vous préférez la version texte c’est par ici !

Fatigue chronique et intolérances alimentaires

“Je finis par ne plus rien digérer et je suis toujours fatiguée.”

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Valérie !

Et pourtant il y a une époque où moi-même je le disais parce que j’avais le problème moi aussi.

Et dans la vidéo, la chose dont je voudrais parler, c’est justement cette réflexion autour de la fatigue etc.

On va voir en fait, ce qui vous amène probablement sur la vidéo, c’est toute cette curiosité que vous avez vis-à-vis d’une fatigue chronique que vous avez peut-être.

Et on va essayer de clarifier tout ce qu’on peut vis-à-vis de ce problème là, parce que quand on a exclu les problèmes, les maladies que les médecins peuvent soigner et guérir, on peut être confronté à des problèmes qui échappent à tous les autres diagnostics.

Et on peut être fatigué sans avoir compris pourquoi.

Même si on prend des vitamines, même si on croit faire tout ce qu’il faut pour aller mieux, il y a toujours quelque chose qui bloque.

Donc moi je vais reprendre deux commentaires, en fait deux questions qui m’ont été posées.

La première, c’est Josée, et je vais juste reprendre la description complète de ce qu’elle m’a dit.

Et puis ensuite on va un petit peu en discuter une minute.

Donc elle me dit :

“Ma fille a reçu le diagnostic cœliaque, il y a cinq mois suite à des examens sanguins.

Ses symptômes se sont développés après son changement de régime alimentaire, fatigue, douleur au dos, à la tête, constipation.

Maintenant ses résultats sanguins sont super normaux, ça on est super content.

Mais son problème de fatigue est de plus en plus intense.

Je ne sais plus quoi penser et faire.”

Valérie, elle, me fait un commentaire où elle me dit :

“Bonjour, pour commencer je vous remercie pour tout le temps que vous passez pour nous aider dans cette maladie.

Mon problème est que je finis par ne plus rien digérer et je suis toujours fatigué.

J’ai essayé les compléments alimentaires [tiens justement j’en parlais].

Mais visiblement ça ne fait pas beaucoup d’effet.

Je suppose que nous devons être nombreux dans ce cas.

Merci encore et bonne journée.
Valérie”

Moi je vais commencer par vous donner une illustration d’une histoire que j’ai vécue, qui est qui est assez triste pour moi de repenser à cette période là.

Ma fille est née il y a quelques années et au bout de quatre mois ma compagne a décide de reprendre son travail après une période de congé maternité.

Et on était confronté à un problème où moi je n’étais pas en bonne santé, j’avais perdu mon travail, et j’étais à la maison.

Et on s’est dit, bon qu’est-ce qu’on fait ?

Est-ce que tu te sens de t’en occuper.
J’ai dit, bon sincèrement, je ne me sens pas bien, je suis trop fatigué.

Je suis tellement fatigué que je n’y arrive pas.

Et puis je voudrais retrouver un travail aussi, en même temps donc je voudrais pouvoir libérer du temps pour m’en occuper.

Et ce que j’ai décidé de faire avec ma compagne, on a dit, bon, on va essayer de trouver une assistante maternelle, une nounou pour garder notre fille.

La pauvre avec un peu une tristesse de devoir la donner dès l’âge de quatre mois à garder…

Beaucoup de gens sont dans ce cas-là, c’est la vie, c’est comme ça !

Mai bon, moi j’étais un peu triste d’être à la maison et de pourtant devoir amener ma fille chez une assistante maternelle pour être gardée pour la journée…

À peine j’amenais chez la nounou, je rentrais à la maison.

Je m’allongeais sur le canapé et je dormais.

Je dormais 3,4, 5 heures d’affilée pendant la journée en plus de ce que je dormais la nuit, qui était des nuits assez chaotiques.

J’étais tout le temps fatigué !

Je n’arrivais à rien faire.

Je n’arrivais même plus à cuisiner, je n’arrivais plus à faire mes courses.

Je n’arrivais même pas à m’occuper de ma fille.

Et je me sentais vraiment mal.

Le vrai déclic a commencé par là.

C’est-à-dire que je n’étais même pas vraiment inquiet pour moi-même, j’étais inquiet pour le fait que je ne pouvais pas être présent et disponible pour ma fille.

Et le vrai moteur derrière tout ce que j’ai fait ensuite c’était pour reprendre le dessus face aux événements.

C’était essentiellement parce que je voulais avoir l’énergie, la forme, pouvoir être présent, disponible pour ma fille, et faire tout ce qu’il faut pour assurer le rôle de père que je voulais assurer et que je n’arrivais plus parce que je n’avais plus la force, plus l’énergie de le faire.

Donc, voilà ça c’est plus ou moins mon histoire.

Je passais mes journées écroulé dans le canapé, je mettais des fois le réveil jusqu’à la bonne heure sur mon téléphone que je gardais toujours sur moi au cas où je me mettais dans un fauteuil, un canapé, une chaise, et que je m’endormais, et que je me réveillais trop tard.

J’avais toujours cette peur, cette angoisse que j’allais être en retard pour retrouver ma fille le soir, à la rechercher à la sortie de notre assistante maternelle.

Et j’étais tellement mal, vraiment, je ne savais plus par quel angle prendre le problème jusqu’au moment où j’ai découvert qu’il y avait quand même un lien avec …

 

[Pour découvrir l’histoire dans son intégralité, rendez-vous directement dans la vidéo en début d’article !]


📽️ DE QUOI PARLE MA CHAÎNE YOUTUBE ?

Vous êtes concerné(e) par un changement alimentaire à cause d’une maladie liée au gluten (maladie coeliaque, sensibilité au gluten non coeliaque, allergie au blé).
Des intolérances alimentaires vous font souffrir (intolérance aux produits laitiers : lactose, caséine et protéines de lait de vache). Vous avez d’autres maladies chroniques…

Je ne me contente pas d’enlever le gluten, j’ajoute des informations nutritionnelles, de la vulgarisation scientifique, une dose de créativité et quelques soupçons d’humour.


😼 QUI EST MARC WELTER ?

Je suis victime de nombreuses intolérances alimentaires.
Je parle de régime sans gluten et sans lait, d’intolérances alimentaires, de nutrition-santé
Je me sers de ma passion pour la bonne cuisine, de mon doctorat de Biologie, et de ma formation de thérapeute en nutrition-santé globale pour vous apporter un éclairage unique sur l’alimentation et la santé.
J’ai l’ambition de créer quelque chose de grand, mais pour ça, j’ai besoin de vous.

Abonnez-vous maintenant pour faire partie de l’aventure !


👍 RESTONS EN CONTACT

Si vous me suivez seulement ICI, vous ratez des choses !

► BLOG

► FACEBOOK

► TWITTER

► GOOGLE+

► LINKEDIN

► PINTEREST

► INSTAGRAM


☯️ Découvrez les clés de l’épanouissement dans votre assiette à travers une alimentation adaptée, variée, au service de votre santé sur le long terme.



Pour en revenir rapidement à ce que je vous écrivais en tout début d'article...

Je ne sais pas si vous avez besoin d’une méthode pour débuter sans gluten rapidement.

Je ne sais vraiment pas si tout se passe déjà bien dans votre cuisine et dans votre santé, ou si au contraire vous avez besoin d’un coup de pouce urgent.

Peut-être que vous n’en avez pas besoin…

Mais au contraire, si vous avez parfois l’impression qu’il vous manque quelque chose, alors je vous ai préparé ça :  

 CLIQUEZ pour avoir votre accès :

http://blog-sans-gluten.com/nj83pl  

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Pour aller encore plus loin, je partage avec vous 4 erreurs communes que l'immense majorité des gens font quand il s'agit de mettre en place une alimentation sans gluten.
Voici un cours en ligne que je vous offre pour vous aider à passer au niveau supérieur.

Cliquez ici et laissez-vous guider >>



Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire