Pourquoi les ingrédients sans gluten sont si caloriques



Juste avant d'entrer dans le sujet principal de cette page, je voulais vous dire que j'ai peut-être quelque chose qui pourrait vous aider si vous débutez sans gluten.

Plus d'infos à ce sujet à la fin de l'article...

Maintenant, pour ce qui concerne le sujet qui nous préoccupe...

Avec la tendance « sans gluten » qui se développe, tout le monde finit par se demander pourquoi les ingrédients sans gluten sont si caloriques

👇 PLUS D’INFOS 👇

Dans un premier temps, je vous emmène dans une réflexion logique pas à pas pour comprendre d’où vient cette idée selon laquelle les ingrédients sans gluten sont caloriques.

Dans un second temps nous allons discuter d’un enjeu majeur de l’industrie agro-alimentaire, des choix que fait cette industrie, et des implications de ces choix.

En effet il y a 2 manière de voir les choses, et de créer des recettes de produits sans gluten. On parle de tout ça en détail dans la vidéo !


ℹ️ RESSOURCES UTILES

🔔 COURS GRATUIT : VOUS DÉBUTEZ SANS GLUTEN, ÉVITEZ CES 4 ERREURS

 

❔ POSEZ VOTRE QUESTION

Et si vous préférez la version texte c’est par ici !

Dans la vidéo d’aujourd’hui j’aimerais répondre à la question de Sylvie qui me demande pourquoi les ingrédients sans gluten sont si caloriques.

Si cette question vous intéresse, je vous invite à me suivre tout au long de cette vidéo, que je vais décomposer en deux parties.

Et à la fin je vais vous donner des informations utiles donc restez bien avec moi jusqu’au bout.
On y va tout de suite !

Salut c’est Marc, je suis l’auteur du blog-sans-gluten.com et à travers les vidéos comme celle que vous regardez en ce moment, là, tout de suite, j’aimerais essayer d’aborder un sujet très intéressant qui est de savoir quel est l’impact de l’environnement sur notre santé.

Et quand on parle d’environnement, un des facteurs de l’environnement les plus importants qui nous suit tout au long de la vie, de notre naissance jusqu’à notre mort, c’est l’alimentation !

Et j’aimerais justement voir comment l’alimentation a un impact sur notre santé et comment faire pour justement remonter la pente quand on a des problèmes.

Vous le savez sûrement la tendance à adopter un régime sans gluten est quelque chose qui devient de plus en plus fréquent, de plus en plus “à la mode”.

Et que ce soit justifié, ou pas de plus en plus de personnes se lancent.

Et quand elles se lancent elles ont des questions, notamment la question que se pose probablement Sylvie aujourd’hui qui est de savoir mais pourquoi les aliments, les ingrédients sans gluten sont si caloriques ?

C’est un petit peu un obstacle à démarrer une alimentation sans gluten.

On se dit, bon, on voudrait faire ça pour améliorer la santé.

Et le premier réflexe qu’on a quand on voit le type d’aliments qu’on consomme quand on est “sans gluten”, c’est de se dire “mais mince alors !” peut-être il y a trop de calories dans ses ingrédients là !

Dans cette vidéo je vais répondre à la question en deux parties.

La première c’est un raisonnement tout à fait logique, et simple, rationnel, que n’importe qui pourrait faire.

Vous l’avez peut-être compris le gluten est dérivé des céréales.

C’est essentiellement des protéines qui se trouvent mélangées avec l’amidon dans les graines des céréales qui contiennent du gluten, et quand on consomme ce gluten, habituellement c’est un produit dérivé d’une céréale.

Et si on regarde la composition d’une graine de céréales, c’est en grande majorité de l’amidon, donc des glucides.

Et les glucides par définition c’est un type de sucre, c’est un sucre complexes.

C’est typiquement une source de calories.

Alors il y a encore plus puissant en terme d’apport calorique, ce sont les lipides, donc les graisses qui pour une quantité donnée d’un aliment vont apporter encore plus de calories que les glucides.

Mais les glucides sont typiquement une de ces catégories de nutriment qui va apporter énormément de calories.

Si on poursuit ce raisonnement : quand on veut manger sans gluten, il faut enlever le gluten donc par extension, généralement on enlève les céréales contenant du gluten, donc tous les produits dérivés de ces céréales.

Et comme ces céréales interviennent dans la préparation de beaucoup d’aliments dans lesquels, justement les glucides jouent un rôle important, quand on veut remplacer le gluten par autre chose, on le remplace par quelque chose d’au moins équivalent.

On essaie en tout cas de s’approcher de ça, parce qu’on ne veut pas réinventer la roue, on ne veut pas changer complètement sa manière de cuisiner.

On essaie déjà d’adapter ce qu’on faisait avant, en mode “sans gluten”.

Et quand on fait ça, on remplace une farine de blé par exemple par une farine de riz, ou de farine contenant autre chose que du gluten de blé.

Et typiquement ce qui va se passer c’est qu’à peu de chose près on va avoir le même apport en glucides, ou peut-être plus, si justement on choisit une céréale, ou un petit peu de farine qui va apporter en proportion encore plus de glucides que ce que le la farine de blé apportait déjà au départ.

Vous êtes d’accord avec moi que si on remplace à l’identique, ou par quelque chose de tout à fait similaire en terme de composition, et en particulier en composition de glucides, on devrait avoir, plus ou moins, la même quantité de calories pour un plat donné.

Donc dans cette première partition si l’on va au bout du raisonnement, on arrive à la conclusion que si on fait un remplacement à l’identique, ou à l’équivalent, on ne devrait pas avoir plus de calories que dans une alimentation avec gluten.

On devrait avoir quelque chose d’équivalent, d’autant calorique que la version avec gluten.

Pourquoi on se pose cette question typiquement ?

(ça m’amène à la deuxième partie de cette vidéo)

C’est quand on va acheter des produits transformés.

Les produits transformés, ça peut vouloir dire n’importe quoi, on va commencer par le plus simple, le plus évident : c’est les desserts, les gâteaux sucrés, les préparations pour faire des gâteaux sans gluten, sont assez souvent caloriques, évidemment, et même plus caloriques, et plus sucrés que les ingrédients qu’on utilise habituellement pour faire une recette équivalente qui serait avec gluten.

Maintenant si on a le doute, et qu’on se dit : “peut-être que les aliments sans gluten ou les gâteaux sans gluten sont plus caloriques ou sont plus riches que les équivalents avec gluten”, c’est peut-être parce que le choix que font les producteurs de l’industrie agro-alimentaire poussent dans une certaine direction !

Et cette direction, vous l’avez peut-être compris, sinon je vais en parler là, tout de suite, c’est que la tendance c’est à charger un gâteau en sucre.

On va mettre beaucoup plus de sucre !

Pourquoi ?

Donc dans cette réflexion, il y a deux écoles, le fait par exemple dans un gâteau sans gluten d’apporter plus de sucre c’est plus vendeur, quelque part.

Pourquoi ?

Parce que si l’on oublie d’expliquer qu’il y a beaucoup de sucre dedans, que la personne le goûte, qu’elle mange, qu’elle le trouve excellent, parce que c’est connu que le sucre provoque un effet d’addiction, de dépendance.

On va sentir un effet de plaisir associé au goût sucré, et pas aux autres ingrédients qui remplacent gluten, et qui sont peut-être moins bons au niveau du goût.

Si on met du sarrasin, si on met certains types de farines, le goût ne va pas être excellent…

Donc on essaie peut-être de noyer des goûts un peu “étranges”, inhabituels, auquel on est moins familier quand on bascule vers une alimentation sans gluten.

On le remplace par du sucre, qui est familier, qui est appétissant, qui est source de plaisir, et on va avoir cette facilité à vendre, puisque quelqu’un qui goûte va se dire :” tiens, finalement, c’est pas mauvais, ça ressemble à quelque chose que je connais en tous cas, ,ça ne me choque pas !”.

Et on va se retrouver à consommer assez facilement ces produits-là, avec l’idée que peut-être ça va améliorer notre santé, parce que c’est une tendance, parce que beaucoup de gens la suivent, et parce que ceux qui la suivent disent que ça va mieux.

Et combien de ces gens qui disent aller mieux vont acheter les produits “tout frais”, pardon “tout fait”, contre ceux qui achètent les produits frais justement, et qui préparent eux-mêmes, et qui contrôlent quels sont les différents ingrédients qui participent à l’élaboration d’une recette.

D’un autre côté, apporter moins de sucre dans une recette sucrée, ça n’est pas vendeur, puisque ça va contre tous ces mécanismes dont je vous ai parlé, qui vont dans le sens d’une dépendance au sucre, qui vont dans le sens d’un goût familier, ou agréable…

Donc ceux qui vont à contre-courant, qui souhaitent aller vers moins de sucre, c’est parce qu’il y a aussi une communication médiatique assez important sur les les dégâts, les méfaits, et tous l’impact négatif du sucre sur notre santé.

Et donc on utilise ensuite ça comme argument marketing.

A l’inverse, du coup, pour vendre pas parce que le goût est meilleur, mais parce qu’on pense que c’est meilleur pour la santé de réduire le sucre.

Par contre, quand on le mange le fait que ce soit moins sucré, ça va peut-être provoquer moins de sensations de plaisir, et quand on le compare à des ingrédients, ou à des préparations sans gluten qui sont faites avec l’objectif vraiment de vous rendre “accro”, et dépendant…

Il faudra peser sur la balance ce qui vous semble le meilleur sur le plan de la santé !

Donc dans cette deuxième partie de la vidéo, quand j’essaie de répondre à la question pourquoi les ingrédients sans gluten sont si caloriques, je mets en avant toute cette approche du marketing, et de l’industrie agro-alimentaire qui pousse à mettre en avant un ingrédient qui apporte du plaisir, qui donne envie de consommer, et donc qui fait plus de chiffre d’affaire, qui fait rentrer plus d’argent…

Jusqu’au moment où la pression des organismes de santé, et des gens qui sont plus éduqués à l’idée que le sucre, les excès de sucre, les excès de glucides vont avoir un impact négatif sur la santé, c’est la balance entre les deux qui va finir peut-être par faire pencher du côté qui est le plus sain pour la santé.

Mais en attendant c’est à vous c’est à nous de nous poser la question quand on regarde les ingrédients, et quand on achète les produits.

Déjà de plutôt réduire les produits transformés en général, c’est une bonne règle de base.

Et puis quand on n’a pas le choix, de faire attention à ces arguments que je viens de vous exposer.

Donc comme vous le voyez, là, j’essaie d’élargir un petit peu la réflexion au-delà de l’étiquetage, de la réflexion nutritionnelle sur la quantité des nutriments, sur la composition en glucides, en lipides etc.

Il y a aussi un enjeu politique. Il y a tout un enjeu de comment l’information est diffusée, partagée, et comment elle est vérifiée, ou pas vérifiée, selon ce qu’on a envie de vous faire croire…

Et malheureusement le marketing que fait l’industrie de l’agro-alimentaire en général ne va pas dans le sens d’une éducation à une alimentation saine, l’objectif c’est de vendre !

Je ne sais pas si vous vous en rendez compte, que c’est vraiment ça l’enjeu.

Et si en vendant on peut éventuellement améliorer la santé des gens peut-être qu’une minorité des produits qui sont actuellement disponibles dans les magasins vont dans ce sens.

Mais en règle générale, il y a énormément de pièges et d’erreurs

Et là je veux en venir au dernier point que je voudrais aborder avec vous ici dans cette vidéo, c’est quelque chose que j’ai mis en place et que je propose aux gens qui sont intéressés, de résoudre les problèmes, les erreurs, auxquels on est on est confronté quand on débute sans gluten.

Il y a énormément de pièges, il y a énormément de problèmes, il y a énormément d’information qu’on a besoin d’avoir et de comparer pour pouvoir décider ce qu’on veut, et ce qu’on ne veut pas…

Plutôt que de se laisser influencer à droite à gauche sans avoir vraiment le contrôle sur notre assiette, sur notre santé au final…

Et pour ça, j’ai mis en place un cours en ligne qui permet d’éviter les 4 erreurs les plus communes quand on débute sans gluten.

Et ce cours, je l’ai mis en place et je l’offre gratuitement !

Il y a quelque chose d’évident et d’essentiel que je tiens à dire maintenant.

C’est que si vous vous inscrivez à ce cours simplement par curiosité, je pense que vous faites une erreur, et c’est vraiment mieux que vous passiez à autre chose, que vous n’alliez pas vous inscrire à ce cours gratuit.

Parce que ce n’est pas parce qu’il est gratuit, que vous pouvez y aller comme ça sans réfléchir.

Parce que ce cours est fait pour les gens qui sont convaincus que la démarche, ils veulent l’entreprendre, et ils veulent l’entreprendre de la meilleure manière.

Et pas continuer à se poser des questions, est-ce que c’est bon ? Est-ce que ce n’est pas bon ? Est-ce que je devrais le faire ou est-ce que je ne devrais pas le faire ?

Si vous n’y croyez pas, si vous êtes là juste pour la tendance, c’est mieux de fermer la vidéo, et puis de passer à autre chose !

Continuez à faire ce que vous faisiez avant, et puis voilà, on n’en parle plus !

Maintenant si par contre vous êtes intéressé(e), vous sentez que vous en avez besoin, vous avait des symptômes, vous avez des difficultés, de la fatigue, je ne sais pas !

Plein de choses peuvent rentrer en ligne de compte dans votre décision, mais une fois que vous avez une vision claire de l’impact que peut avoir l’alimentation pour vous abaisser, pour vous faire sentir mal, vous pouvez aussi retourner le problème et vous dire l’alimentation qui est responsable ou qui intervient dans les problèmes que j’ai, pourrait peut-être être aussi le meilleur moyen de me sauver, de remonter la pente et d’aller mieux.

Je suis bien placé pour le savoir puisque j’ai été moi-même victime de nombreuses intolérances alimentaires, et pas seulement le gluten.

Donc si vous êtes dans cette réflexion là, et que vous avez envie de passer à l’étape d’après, je vous invite très très chaleureusement à vous inscrire à ce cours.

J’y ai mis beaucoup d’efforts et d’énergie pour condenser, vous et transmettre des informations vraiment essentielles.

Il suffit simplement pour ça de vous inscrire en remplissant un mini formulaire dans lequel vous mettez votre prénom, votre email pour savoir à quelle adresse je dois vous l’envoyer.

Et ça permettra de passer l’étape d’après, de continuer à engranger de l’information pour éviter ces erreurs, et puis éviter de perdre des mois, des années à tâtonner ou à justement faire des choix qui ne sont pas les bons.

Le lien se trouvent dans la description qui accompagne cette vidéo, et moi je vous retrouve de l’autre côté !

Ciao, ciao !


📽️ DE QUOI PARLE MA CHAÎNE YOUTUBE ?

Vous êtes concerné(e) par un changement alimentaire à cause d’une maladie liée au gluten (maladie coeliaque, sensibilité au gluten non coeliaque, allergie au blé).
Des intolérances alimentaires vous font souffrir (intolérance aux produits laitiers : lactose, caséine et protéines de lait de vache). Vous avez d’autres maladies chroniques…

Je ne me contente pas d’enlever le gluten, j’ajoute des informations nutritionnelles, de la vulgarisation scientifique, une dose de créativité et quelques soupçons d’humour.


😼 QUI EST MARC WELTER ?

Je suis victime de nombreuses intolérances alimentaires.
Je parle de régime sans gluten et sans lait, d’intolérances alimentaires, de nutrition-santé
Je me sers de ma passion pour la bonne cuisine, de mon doctorat de Biologie, et de ma formation de thérapeute en nutrition-santé globale pour vous apporter un éclairage unique sur l’alimentation et la santé.
J’ai l’ambition de créer quelque chose de grand, mais pour ça, j’ai besoin de vous.

Abonnez-vous maintenant pour faire partie de l’aventure !


👍 RESTONS EN CONTACT

Si vous ne me suivez seulement ICI, vous ratez des choses !

► BLOG

► FACEBOOK

► TWITTER

► GOOGLE+

► LINKEDIN

► PINTEREST

► INSTAGRAM

 


☯️ Découvrez les clés de l’épanouissement dans votre assiette à travers une alimentation adaptée, variée, au service de votre santé sur le long terme.



Pour en revenir rapidement à ce que je vous écrivais en tout début d'article...

Je ne sais pas si vous avez besoin d’une méthode pour débuter sans gluten rapidement.

Je ne sais vraiment pas si tout se passe déjà bien dans votre cuisine et dans votre santé, ou si au contraire vous avez besoin d’un coup de pouce urgent.

Peut-être que vous n’en avez pas besoin…

Mais au contraire, si vous avez parfois l’impression qu’il vous manque quelque chose, alors je vous ai préparé ça :  

 CLIQUEZ pour avoir votre accès :

http://blog-sans-gluten.com/nj83pl  

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Pour aller encore plus loin, je partage avec vous 4 erreurs communes que l'immense majorité des gens font quand il s'agit de mettre en place une alimentation sans gluten.
Voici un cours en ligne que je vous offre pour vous aider à passer au niveau supérieur.

Cliquez ici et laissez-vous guider >>



Sujets abordés dans cet article

  • quelle cereale peut on remplacer pour faire un couscous
  • y a t il du gluten dans la semoule de mais
Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire