recette de galette de sarrasin (sans gluten)



Juste avant d'entrer dans le sujet principal de cette page, je voulais vous dire que j'ai peut-être quelque chose qui pourrait vous aider si vous débutez sans gluten.

Plus d'infos à ce sujet à la fin de l'article...

Maintenant, pour ce qui concerne le sujet qui nous préoccupe...

recette-sans-gluten-sans-lait-sans-oeuf-sans-soja-sans-fruit-a-coquelogo-agriculture-biologique

 

 

  • type de recette : APÉRITIF – ENTRÉE CHAUDE – ACCOMPAGNEMENT – PLAT PRINCIPAL
  • niveau : facile
  • préparation : 5 minutes + 1 heure de temps de repos
  • cuisson : 2 à 3 minutes par galette de sarrasin et par face
  • recette pour toutes les saisons

Recette de galette de sarrasin (sans gluten)

Savez-vous à quoi correspond la date du 2 février  ? Et bien c’est la date d’un événement que tous les gourmands connaissent : c’est la chandeleur !!

La chandeleur

On fête la chandeleur 40 jours après Noël.

C’est à l’origine une fête latine et païenne liée à la lumière, la festa candelarum, autrement dit la fête des chandelles.

Un peu comme pour Halloween, tradition païenne et tradition chrétienne se rejoignent pour ne plus former qu’une seule et même fête…

Pour les chrétiens c’est la Présentation du Christ au Temple.

A partir du VIIème siècle on célébrait cet événement à Rome. Il s’agissait d’une procession de pénitence qui commençait à l’aurore et devait se faire à la lueur de cierges, d’où son nom de chandeleur.

Aujourd’hui on ne pense plus qu’aux crêpes et autres galettes… Difficile de croire que le symbole de cette procession représentait avant tout le voyage de Joseph, de Marie et de son bébé pour aller de Bethléem au temple de Jérusalem…

Il parait que la tradition des galettes remonte à la coutume romaine qui consistait à distribuer des galettes aux pèlerins venant de Rome, ou aussi pour rappeler que la fin de l’hiver approche et qu’on a encore des réserves de nourriture.

Le « blé noir », c’est du blé ?

On appelle abusivement le sarrasin « blé noir », pourtant ce n’est pas du blé, et ce n’est pas non plus une céréale !

Les céréales appartiennent à la famille botanique des Graminées, alors que le sarrasin est une Polygonacée, comme l’oseille et la rhubarbe. Le sarrasin est donc naturellement sans gluten !

Je donnerai plus de détails à propos du sarrasin au fil de l’article, mais voyons d’abord en détail cette recette de galette de sarrasin de base, et décidément incontournable.

En avant pour la traditionnelle galette bretonne au sarrasin sans gluten !

Et l’alimentation-santé dans tout ça ?

La chandeleur est un peu comme Mardi Gras, c’est l’occasion de manger des desserts « gras » !

Et dire qu’on vient seulement de laisser derrière nous un Noël gourmand sans gluten, que ça recommence déjà avec des excès culinaires !

Je crois qu’il est temps de prendre un peu de recul par rapport à toute cette gourmandise. Je me suis dit que l’alimentation-santé est un concept qui devrait prendre plus de place dans le blog sans gluten.

En fait, contrairement à ce qu’on pourrait penser, le soucis ce n’est pas du tout le fait de manger gras, mais plutôt les excès de sucre qu’il faudrait surveiller étroitement.

Donc je profite de la chandeleur pour introduire cette recette de galette de sarrasin archi-basique salée (plutôt que sucrée) et incontournable !

En effet, j’aimerais amorcer un tournant du blog et m’orienter vers la compréhension des bons choix alimentaires à faire pour obtenir une meilleure santé. J’espère que l’idée vous plait.

Clairement : manger sans gluten n’est pas suffisant pour être en bonne santé.

Je vous propose donc de m’accompagner sur cette voie de la bonne santé au fil du blog, en commençant par cette recette de galette de sarrasin naturellement sans gluten.

Ingrédients

pour 4 personnes (environ 25 à 28 mini galettes de 12 cm de diamètre ou 4 à 6 grandes galettes) :

  • 250 g de sarrasin
  • 500 g d’eau
  • 5 à 7 g de sel

Pense-bête pour retrouver facilement les proportions :

  • quantité d’eau / quantité totale de farine : 2 fois plus d’eau que de farine : ici 500 g d’eau pour 250 g de farine de sarrasin !

Matériel

  • crêpière ou poêle anti-adhésive
  • fouet

Préparation

1. Dans un grand saladier, mélangez la farine, le sel et versez l’eau progressivement, tout en mélangeant bien à l’aide d’un fouet

2. Laissez reposer la préparation 1 heure

3. [optionnel] ajouter un tout petit peu d’eau si la préparation vous semble trop épaisse pour mieux l’étaler

Cuisson

1. Versez une louche de préparation de pâte à galette sur la crêpière bien chaude

2. Étalez la préparation sur la crêpière avec le dos de la louche si besoin (voir aussi plus bas mes conseils et astuces pour plus de détails !)

3 . Laissez cuire 2 à 3 minutes par face selon votre goût

galettes de sarrasin

Voici une pile de mini-galettes de sarrasin. Une base saine et naturellement sans gluten pour un repas équilibré au petit déjeuner mais aussi pour les autres repas salés de la journée ! Il n’y a que l’embarras du choix pour les garnir !

Conseils et astuces

  • Pour des galettes salées typiquement bretonnes, il est bon d’ajouter 5 à 7 g de sel. Partez sur 5 g si vous préférez vos galettes « peu » salées, et opter pour 7 g si vous aimez manger plus salé (personnellement, j’ai trouvé le goût très sympa avec 7 g)…
  • Pour éviter les grumeaux, pensez éventuellement à tamiser la farine (avec un tamis qui n’a pas été en contact avec une farine à base de gluten, évidemment)
  • Pour éviter les grumeaux pensez aussi à ajoutez l’eau progressivement et mélangez correctement au fouet jusqu’à obtenir une préparation lisse et homogène.
  • Vous pouvez préparer la pâte à galette de sarrasin puis la conserver au réfrigérateur jusqu’au lendemain (boîte hermétique, ou saladier recouvert d’un film alimentaire), pour être plus rapide à préparer des belles galettes fraîches pour votre prochain petit déjeuner-santé !
  • Je vous conseille de préparer les galettes en une seule fois, elle pourront ensuite se conserver 2 ou 3 jours au réfrigérateur.
galettes de sarrasin

Une belle texture ferme et légèrement élastique pour cette série de galettes de sarrasin ! Parfait pour démarrer une journée pleine d’énergie, ou pour un repas complet à l’occasion de la chandeleur !!

Pour ne pas rater la cuisson

  • Si les petites bulles d’air qui se forment sont trop grosses et viennent « trouer » la galette dans toute son épaisseur, alors vous avez une préparation de pâte à galette trop liquide, ou bien votre plaque de cuisson est trop chaude. Si vous êtes dans ce second cas, votre galette sera brûlée alors que l’intérieur n’est pas encore cuit : baissez le feu !
  • Si vous ne voyez pas l’apparition de ces petites bulles d’air à la cuisson, c’est peut-être que votre crêpière n’est pas assez chaude et il vous faudra plus de temps de cuisson (ou alors il faudra augmenter très légèrement la chaleur).
  • Si votre galette de sarrasin est trop molle après la cuisson de la première face et se casse quand vous essayez de la tourner, c’est qu’il faut prolonger la cuisson avant de retourner la galette sur son autre face !
  • La pâte est épaisse et ne s’étale pas toute seule. Que dois-je faire ? Je verse la pâte sur la plaque de cuisson et je l’étale rapidement avec le dos de la louche dont je me sers, avant que la sur-épaisseur de pâte ne durcisse sous la chaleur. Je fais un geste en spirale en partant du centre pour étaler la pâte progressivement. Remarque pour les puristes, il existe des râteaux à galettes que vous avez peut-être déjà vu utilisés dans une crêperie (je ne m’en suis pas servi pour cette recette…).

Sarrasin et santé globale sans gluten

Au-delà, de la chandeleur qui représente un sommet de gourmandise quand on pense « crêpes-galettes », il y a de nombreux avantages à manger des galettes de sarrasin.

Le sarrasin est tout aussi nutritif et intéressant que du blé, mais il est sans gluten ! C’est une réponse claire et facile à tous ceux qui disent qu’une alimentation sans gluten vous met à risque de carences alimentaires !

Déjà, le sarrasin est riche en fibres en quantité équivalente aux céréales contenant du gluten, mais avec une plus forte proportions de fibres solubles. Le sarrasin a donc un effet beaucoup moins irritant pour l’intestin qu’une céréale à gluten !!

Le sarrasin contient aussi un petite proportion de protéines. Et en plus, parmi ses protéines, vous trouverez tous les acides aminés essentiels !!!

Acides aminés essentiels

Les briques qui composent les protéines ce sont justement les acides aminés.

Les acides aminés composent nos enzymes, ces protéines spécialisées de notre corps qui font (entre autre) fonctionner notre métabolisme.

Nous sommes capables de fabriquer presque tous les acides aminés à partir d’autres éléments nutritifs, sauf certains.

Devinez lesquels ?

Et oui, les acides aminés essentiels ! 

Et voila pourquoi on dit qu’ils sont essentiels, ils portent bien leur nom : notre corps ne sait pas les fabriquer et il faut manger des aliments qui en contiennent pour que notre corps fonctionne bien.

Pour ne pas faire simple, on ne trouve pas ces acides aminés essentiels partout. Heureusement, maintenant vous savez que le sarrasin aussi vous apporte ces précieux acides aminés essentiels !!

Raison de plus pour tester cette recette !!

Le sarrasin est-il sans gluten ?

La réponse courte : OUI !

Cette graine vient de la famille botanique des Polygonacées, qui n’a rien à voir avec le blé. Comme quoi, si l’on cherche bien, l’agriculture peut donner des solutions intéressantes et sans gluten !

Le sarrasin est naturellement sans gluten. Mais, il a un « mais »

Contaminations croisées

Dans le champs, si le sarrasin pousse près d’un champs de blé ou d’orge, ou d’autres céréales, il peut arriver que des graines de ces céréales donnent une plante qui vient contaminer la cullture de sarrasin.

La technique de récolte ne permet pas de séparer ces graines et voilà comment le gluten peut contaminer une farine supposée sans gluten…

Et même quand la récolte s’est faite « proprement », il se peut que l’atelier qui traite les graines de sarrasin pour en faire de la farine présentent aussi des poussières de farine contenant du gluten. Si les ateliers de traitement des aliments avec ou sans gluten ne sont pas séparés, il y a risque de contamination.

Voila comment un produit naturellement sans gluten comme le sarrasin peut présenter des risques qu’on appelle contamination croisée !

C’est pour cela que vous verrez probablement la mention « peut contenir des traces de gluten » sur l’emballage de votre farine. Car les industriels se protègent en indiquant cette phrase, même si ça ne veut pas forcément dire qu’il y a du gluten dedans…

Une option pour ceux qui sont très sensible ou pour les grands anxieux, c’est de choisir une farine de sarrasin garantie sans gluten (mention explicite sur le paquet et/ou logo de l’épi de blé barré) !

Peut-on manger une galette de sarrasin dans une crêperie traditionnelle ?

Même si le sarrasin est naturellement sans gluten, il y a plusieurs raisons de se méfier des restaurants/crêperies qui proposent des galettes de sarrasin.

  • Déjà ces restaurants font aussi des crêpes qui, elles, sont évidemment à base de farine de blé (donc riche en gluten), donc cette cohabitation blé/sarrasin augmente les risques de contaminations au gluten : farine en suspension ou sur le plan de travail, ou sur la crêpière, ou dans l’assiette
  • L’approvisionnement en farines laisse généralement la place au risque de contamination croisée dont j’ai déjà parlé.
  • Les crêperies traditionnelles ne sont habituellement pas sensibilisées à la problématique du gluten, et bien souvent, pas préparées à proposer une alternative sans gluten sécurisée.
  • Si à cela vous ajoutez une envie ou un besoin de manger sans produit laitier : le beurre ou la crème fraîche se retrouvent souvent dans les préparations et garnitures, ou alors c’est le beurre qui est utilisé pour apporter la matière grasse lors de la cuisson…

Remplacer le pain, et réduire l’apport en levure ?

Quand vous mangez une galette de sarrasin, pas besoin de l’accompagner de pain ! Et si l’on y réfléchit bien, la galette de sarrasin pourrait très bien remplacer le pain, comme accompagnement à base de féculent dans d’autres plats.

Pourquoi cette idée (pas si) bizarre ?

Si l’on y pense bien ce n’est pas si bizarre de se servir de galettes sans gluten à la place du pain.

Par exemple, le pain au Liban, et dans d’autres pays aussi (comme l’Inde), ce sont des pains plats qu’on vous proposera. On s’en sert par exemple comme de couverts pour « attrapper » un hommos (purée de pois chiche) ou d’autres spécialités culinaires alléchantes.

Et puis un avantage des galettes de sarrasin, c’est qu’elles peuvent être préparées au fur et à mesure sur une crêpière posée directement sur la table.

Enfin, la (vraie) pâte à galette de sarrasin bretonne est sans levure (et sans oeuf…) !

Si les levures ont un effet sur votre digestion lorsque vous mangez du pain, le fait de manger ces galettes de sarrasin (donc des féculents, mais sans levure) pourrait améliorer votre confort digestif !

Des idées de garnitures pour votre galette de sarrasin !

Il y a la classique galette oeuf-jambon pour ceux qui peuvent manger ces ingrédients, agrémenté de fromage pour ceux qui le souhaitent (même si je déconseille les produits laitiers et n’en mange plus depuis longtemps déjà…), ou encore de champignons.

Sinon, quelques idées originales et décalées pour changer :

Si aucune de ces idées ne vous convient, laissez vous aller à une cuisine créative sans gluten !

Partagez cette recette : galette de sarrasin sans gluten !

Si cette recette de galette de sarrasin (sans gluten) vous a plu, n’hésitez pas à la partager autour de vous, et aussi sur les réseaux sociaux pour celles et ceux qui utilisent ce moyen de partage !



Pour en revenir rapidement à ce que je vous écrivais en tout début d'article...

Je ne sais pas si vous avez besoin d’une méthode pour débuter sans gluten rapidement.

Je ne sais vraiment pas si tout se passe déjà bien dans votre cuisine et dans votre santé, ou si au contraire vous avez besoin d’un coup de pouce urgent.

Peut-être que vous n’en avez pas besoin…

Mais au contraire, si vous avez parfois l’impression qu’il vous manque quelque chose, alors je vous ai préparé ça :  

 CLIQUEZ pour avoir votre accès :

http://blog-sans-gluten.com/nj83pl  

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Pour aller encore plus loin, je partage avec vous 4 erreurs communes que l'immense majorité des gens font quand il s'agit de mettre en place une alimentation sans gluten.
Voici un cours en ligne que je vous offre pour vous aider à passer au niveau supérieur.

Cliquez ici et laissez-vous guider >>



Sujets abordés dans cet article

  • sarrazin sans gluten
Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , ,
21 commentaires sur “recette de galette de sarrasin (sans gluten)
  1. anne dit :

    Moi je suis bretonne et j’adore le sarrazin , en galette ou décortiqué cuit , et mon kiff c’est la galette froide beurrée au petit déjeuner ….Ici dîner galette tous les vendredis soirs comme chez tous les vrais bretons

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Anne,

      Pardon pour le retard à répondre !
      C’est donc vrai ce qu’on dit sur les bretons et les galettes de sarrasin…
      Une institution hebdomadaire chez les vrais bretons ! 😉
      Amicalement,
      Marc

  2. chris 06 dit :

    Bonsoir Marc
    Comme toujours,article complet, clair et précis. C’est un plaisir de te lire et de s’instruire.
    Grâce à toi,je vais oser m’aventurer vers le sans gluten en douceur,mais par curiosité, je vais me faire « détecter » avec une prise de sang….je découvrirai peut-être des choses qui me surprendront.
    Pour cela,il me faut avant tout,trouver un naturopathe digne de ce nom, spécialisé dans le sans gluten. Cela me rassurera et me permettra d’être encadrée en cas de problème.
    En tout cas,merci pour tout ce que tu fais ,pour nous ,à travers ce très beau blog, qui s’envole vers un avenir prometteur.
    Bisous amicaux Chris 06

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Chris !

      Encore merci pour ce message bien sympathique. Bon courage dans cette démarche vers le « sans gluten », en espérant qu’elle soit motivée par de bonnes raisons, liées à la santé, (attention à ne pas céder à un « effet de mode », ou aux rumeurs selon lesquelles manger sans gluten serait LE régime pour perdre du poids avant les vacances d’été !).
      J’ai choisi de ne pas opter pour une approche naturopathique de la nutrition, et de rester ouvert, global et généraliste. Un aspect essentiel pour moi est de garder un encrage médical, et une méthodologie scientifique rigoureuse. Pour ton information, en tant que thérapeute en nutrition santé, j’accompagne des personnes qui souhaitent, ou qui ont besoin de changer d’alimentation.
      Et puis, je prépare un programme d’accompagnement au changement alimentaire en atelier multimédia via internet, pour fêter les deux ans de mon blog cet été.
      Des infos exclusives seront diffusées via ma newsletter à partir d’aujourd’hui Lundi 27/06/2016 pour en savoir plus !!
      (Evidemment, le blog continuera d’être mis à jour comme d’habitude avec du contenu utile. La différence étant que les différents sujets abordés dans le blog ne peuvent pas être aussi complets, et coordonnés qu’une approche pas à pas progressive.)

      Au plaisir de te lire,
      Encore merci pour ton soutien et ta confiance.
      Marc

  3. DANNEAUX dit :

    perso je les mange aussi en sucré avec du confit de rose ou de la pâte à tartiner bio on en oublie vite les crêpes
    autre idée pour remplacer le pain ; des chips de socca (à base de farine de pois chiche) un régal

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Christine,

      Merci pour votre message.
      J’ai moi aussi essayé en version sucrée. La seule chose, c’est qu’avec la préparation salée, il faut habituellement une bonne dose de sel pour compenser le goût assez fort du sarrasin. Du coup le fait de sucrer par-dessus cette base salée est un peu spécial. Je suggère plutôt de réduire le sel dans la préparation pour une utilisation mixe à ce point (ou alors de charger plus en sucre, même si c’est moins bien pour la santé… 😉 ).
      Merci pour la suggestion de ces chips à base de farine de pois chiche !

      Amicalement,
      Marc

      • Nathalie dit :

        ah ben moi, je ne mets qu’une toute petite pincée de sel dans ma préparation, rien d’autre et ça ne se sent pas….et comme le goût du sarrasin est adouci par le lait d’amandes, pas besoin d’autre chose, et surtout pas de tonnes de sucre, beurk
        !

        • Marc Welter dit :

          Bonjour Nathalie,

          Personnellement, je n’utilise pas de lait d’amande pour cette recette de base, mais en « variante » le lait d’amande donne effectivement un gout plus riche. La recette de base salée avec simplement de l’eau est typiquement bretonne.
          Content que vous ayez trouvé une variante à votre gout, c’est le plus important.
          Amitiés,
          Marc

  4. Nathalie dit :

    La galette de sarrasin fait partie de nos habitudes alimentaires depuis plusieurs mois, nous la consommons au petit déjeuner, je les « améliore » en remplaçant l’eau à 50% par du lait d’amandes …et je les cuis avec de l’huile de coco…hmmm! un régal ! ;o)

  5. Bonjour Marc !

    Blog très intéressant que je viens de liker et de partager.
    Pour rebondir sur votre article voici une plante qui contient tous les acides aminés essentiels, semi-essentiels et la plupart des acides aminés non essentiels qui vous intéressera peut-être.

    Vous pouvez trouver des informations sur mon blog, par ex :

    http://brigittecesana.com/l-algue-afa-klamath-pour-renforcer-ses-defenses-immunitaires/

    Merci de le partager si vous le trouvez intéressant ainsi que ma page Facebook : [modéré par l’administrateur du site]

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Brigitte,

      Il y a d’autres sources d’acides aminés essentiels à destination des végétaliens tels que quinoa tout simplement, ou encore chlorella, spiruline. Pourquoi Klamath ? Pourquoi sous une recette de galette de sarrasin ?

      Bien que potentiellement intéressant, je trouve qu’on est bien loin du sujet de l’article qui est une recette de galettes de sarrasin, et par extension les bienfaits/propriétés du sarrasin.
      Mais admettons…

      Pour ce qui concerne votre lien de page facebook, bien que potentiellement intéressant, cela ne me semble pas à sa place ici, et je me permets de modérer ce second lien pour l’exemple, car je ne souhaite pas voir mon site transformé en catalogue de liens promotionnels.

      J’espère que vous comprendrez ce choix éditorial au service de la qualité de l’expérience de lecture et la cohérence du contenu de l’article.

      N’hésitez pas pour autant à apporter vos commentaires, retours d’expérience et à donner de la valeur en lien direct avec un article de mon blog en particulier, car cela est restera toujours très apprécié (par moi, mais surtout par mon lectorat). C’est aussi moins de risque de voir vos commentaires modérés, et donc moins de frustration pour tout le monde.

      Au plaisir de vous lire.
      Amicalement,
      Marc

  6. Amy Agnes dit :

    Bonjour.
    Je suis nouvelle sur ce blog, et je suis heureuse de voir cette recette de galettes, j’ai beaucoup de problème avec le gluten.
    Je vais essayer cette recette et je reviendrai vous faire part de mon essai.
    Merci pour tous ces détails très intéressant .
    À bientôt donc.

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Amy Agnes !

      Puisque vous êtes nouvelle-venue, je vous souhaite la bienvenue sur le blog !
      Désolé d’apprendre que vous avez beaucoup de problèmes avec le gluten ! Mon blog est là pour contribuer à vous aider dans votre parcours de changement alimentaire vers une cuisine sans gluten.
      J’espère qu’il vous apportera des pistes utiles !
      Les retours d’expériences (que je vous souhaite positifs !) sont toujours les bienvenus dans la partie commentaire !
      Au plaisir,
      Marc

  7. Meriel dit :

    Bonjour Marc,

    Est-ce qu’on pourrait ajouter des ingrédients pour rendre les galettes plus légères? Ou d’en faire des crèpes avec par exemple des oeufs, de la farine de riz, du sucre de canne, du fleur d’oranger?

    Merci pour votre réponse,

    Meriel

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Meriel,

      C’est la recette la plus basique qui existe pour contenter tout le monde (surtout les vrais bretons !)
      Après on peut s’en servir pour tout un tas de déclinaisons et de variantes (des herbes aromatiques aussi). Dans ce cas il reste juste à choisir quoi ajouter et à ajuster les proportions (avec la pratique à l’oeil on y arrive). Votre liste est longue, alors vérifiez que la base marche pour vous puis faites des expériences petit à petit, un ajout d’ingrédient à la fois pour ne pas être déçue. C’est juste un conseil, moi par exemple quand j’expérimente trop et que je m’éloigne trop j’ai parfois des résultats vraiment pas appétissants !
      Amicalement,
      Marc

    • janny dit :

      Bonjour,

      Je varie parfois la recette en ajoutant un œuf, ou/et en mettant 200 gr farine sarrasin et 50 gr fécule de maïs(maïzena)ou farine de pois chiche.

      Je n’ai jamais été déçue et je n’hésite pas à en congeler le jour même, roulées et séparées par du papier cuisson.

      • Marc Welter dit :

        Bonjour Janny,
        Merci pour votre commentaire et vos suggestions de variantes intéressantes. J’avais écrit cet article au départ pour les « puristes » puisqu’il s’agit de la recette typique de galette bretonne, naturellement sans gluten (si la farine a été vérifiée et n’a pas de traces etc.). Mais je suis ravi de vos suggestions. Je fais moi aussi régulièrement des expérimentation de combinaisons de plusieurs farines.
        Par contre, j’ai tendance à revenir à celle-ci que je trouve finalement souvent meilleure que les tentatives de variantes que je tente.
        Merci pour votre charmante contribution. Si vous avez des retours d’expériences de galettes ou autres à partager, n’hésitez pas à revenir sur ce blog pour le faire 😉
        Amicalement,
        Marc

  8. Syl dit :

    Merci pour ses belles galettes et toutes ces infos.
    J’apprécie énormément !!!

    • Marc Welter dit :

      Merci Syl !

      Le plaisir est partagé.
      Très content d’avoir ce genre de commentaires, en espérant que l’article t’ai été utile !
      A très bientôt sur le blog !

      Amicalement,
      Marc

  9. Lili dit :

    Tu sais ce que j’adore chez toi Marc ? Ta gourmandise sans faille et tes belles recettes, certes, mais aussi tes articles ultra complets sur le pourquoi du comment, etc. C’est terrible ce que tu fais, du grand blog de cuisine, merci !
    Bises,
    Lili

    • Marc Welter dit :

      Coucou Lili,

      Tu es vraiment trop gentille ! Merci beaucoup !
      En même temps tu résumes très bien ce que je voudrais construire à travers mon blog sans gluten !
      Ma curioisité m’a porté loin dans la recherche scientifique, et maintenant j’aimerais en faire profiter le plus grand nombre à travers mes compétences et ma manière de m’en servir pour aborder cette activité aussi simple, basique et essentielle qu’est la cuisine.
      D’ailleurs en mode « sans gluten », je trouve encore plus important de bien approfondir et mieux maîtriser les ingrédients, et la manière dont on les travaille !

      Encore un grand merci pour ce beau commentaire !
      Amicalement,
      Marc

Laissez un commentaire