Recette Halloween sans gluten : galette-citrouille à la citrouille

recette-sans-gluten-sans-lait-sans-oeuf-sans-soja-sans-fruit-a-coquelogo-agriculture-biologique

 

 

  • type de recette : APÉRITIF – ENTRÉE CHAUDE
  • niveau : facile
  • préparation : 15 minutes
  • cuisson : 2 à 3 minutes par galette et par face ; 20 minutes pour la purée de potimarron
  • période idéale : Halloween (ou alors pour faire une blague douteuse à vos invités en dehors de cette période !)

Ma recette de galette-citrouille à la citrouille !

Cette recette est déjà la quatrième de mon « Horrible défi » que je me suis lancé !

Voici aussi le lien pour jeter un coup d’oeil à une autre recette Halloween sans gluten parmi mes expérimentations récentes, si vous êtes curieux/curieuse de les voir…

Pour cette nouvelle recette, je suis parti d’une idée extrêmement simple, comme vous pourrez le voir sur la photo. Pourtant le rendu final est très sympathique.

Les prochaines recettes seront un peu plus élaborées, alors je me permets encore une idée de recette très basique où petits et grands pourront se laisser aller à leurs instincts créatifs !

La citrouille évidée et sculptée, c’est l’incontournable Jack-O’-Lantern. Une fois sculptée, l’inconvénient c’est qu’on peut seulement la regarder… Avec cette galette, bonne nouvelle, en plus d’admirer sa propre création et de la trouver absolument géniale, ou pas (selon le nombre de mains gauches et selon le penchant artistique qu’on aura), c’est qu’on peut aussi la manger !

Je vous propose tout de suite de découvrir le détail de cette recette de galette sans gluten sur le thème d’Halloween.

Un empilement de mini-citrouilles d'Halloween et un Jack-O'-Lantern détourné sous la forme d'un sandwich-galette à base de farine de sarrasin, de farine de quinoa et de purée de potimarron pour la décoration

Les idées simples sont parfois les plus efficaces ! Voici une sorte de masque de citrouille fait en galette de sarrasin et quinoa. La couleur orange des yeux, nez et bouche de ce faux « Jack-O’-Lantern » et faite d’une purée de potimarron très simple à réaliser !

Ingrédients

pour 4 personnes:

  • 210 g de farine de sarrasin
  • 40 g de farine de quinoa
  • 4 pincées de sel
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol (20 g)
  • 750 mL d’eau
  • 200 à 300 g de potimarron
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’avocat (ou une autre huile de votre choix)
  • 1 dose de patience pour la découpe du « masque-citrouille »

Matériel

  • une crêpière
  • Un cuit-vapeur et un blender pour préparer la purée de potimarron

Préparation de la purée de potimarron

1. Coupez le potimarron en quartier, évidez-le, puis épluchez la peau. Détaillez le potimarron en dés

2. Cuisez les dés de potimarron à la vapeur pour 20 minutes

3. Passez au blender avec du sel et une cuillère à soupe d’huile d’avocat

Préparation des galettes

1. Mélangez rapidement au fouet les farines de sarrasin et de quinoa avec le sel

2. Ajoutez l’eau en plusieurs fois. Utilisez le fouet pour éviter les grumeaux, ajoutez l’huile de tournesol

3. Cuisson des galettes à la crêpière (ou à la poêle bien chaude) après avoir huilé très légèrement la surface avant de commencer la cuisson : comptez 2-3 minutes par face

 4. A l’aide d’un couteau bien pointu, faire les découpes pour les yeux, le nez et la bouche (référez vous à la photo ci-dessous ou prenez un autre modèle de votre choix)
Une découpe d'n masque emblématique d'halloween fait dans une galette de sarrasin et quinoa. Un détournement du typique "Jack-O'-Lantern"...

Une galette de sarrasin et quinoa découpée sur le même principe qu’une citrouille (aussi appelée Jack-O’-Lantern) à l’aide d’un couteau pointu. C’est un exemple, mais vous pouvez laisser jouer votre imagination…

5. Assemblez une galette entière badigeonnée de purée de potimarron en sandwich avec une autre préalablement découpée en forme de citrouille d’Halloween
Sandwich de galettes en forme de citrouille et remplie de purée de citrouille

Voici la galette-citrouille à la citrouille vue de plus près. J’espère que l’idée vous plait ! La découpe présentée ici est un exemple parmi tant d’autres ! Notez la forme de la bouche avec des dents espacées et grossières, c’est selon moi LE détails qui suffit à faire ressembler ce « masque » à un beau Jack-O’-Lantern d’Halloween…

Voila une recette simple et amusante pour les petits et les grands, afin de créer toutes sortes de têtes de citrouilles…
Et contrairement au « traditionnel » Jack-O’-Lantern qui reste purement décoratif, cette galette-citrouille à la citrouille est comestible (et dois-je le rappeler : sans gluten !).

Astuces et conseils

  • La farine de Quinoa est optionnelle, vous pourrez augmenter la quantité de farine de sarrasin pour compenser cela marchera parfaitement.
  • J’ai choisi l’huile d’avocat comme huile à mélanger pour faire la purée de potimarron car je la trouve épaisse et elle donnera un côté encore plus onctueux ! Une alternative plus en phase avec une alimentation-santé (même pour la fête d’Halloween) serait une bonne huile riche en oméga 3, comme l’huile de cameline, l’huile de lin, ou l’huile de colza assez facile à trouver.
  • J’utilise une crêpière permettant de réaliser 4 galettes de 12 cm en une seule fois, ce qui est appréciable, et donnera des galettes bien rondes et faciles à faire : en plus à table, tout le monde peut s’y mettre en famille, et le cuisinier (ou la cuisinière) pourra même se reposer…
Une galette en forme de Jack-O'-Lantern taillée dans des galettes de sarrasin et quinoa !

Un assemblage en sandwich d’une galette de sarrasin et quinoa surmontée d’une seconde galette taillée en forme de citrouille « Jack-O’-Lantern » emblématique de la fête d’Halloween ! Le sandwich est tout simplement fourré à la purée de potimarron !

En haut de la photo, les 3 citrouilles miniature sont en fait des pomarines (aussi appelée Jack-be-little ou mini-Jack-be), une variété de courge de petite taille originaire des Etats-Unis. Je m’en suis servi pour la déco dans ces photos, et je m’en servirai à nouveau dans une prochaine recette d’Halloween !

Le fameux Jack-O’-Lantern

Ce personnage provient d’une vieille légende irlandaise:

Un soir dans une taverne, Jack, un maréchal-ferrant irlandais, ivrogne et avare, bouscula le diable.
Ce dernier, comme à son habitude tente de convaincre Jack de lui laisser son âme en échange de faveurs diaboliques…
Sur le point de succomber, Jack demande alors au Diable de lui offrir un dernier verre avant qu’il n’accepte le pacte. Le Diable se transforme alors en pièce de six pence afin de payer le tavernier.
Prestement, Jack empoigne la pièce et la glisse dans sa bourse. Or, celle-ci contient une croix d’argent, le Diable ne pouvant plus se retransformer, est prisonnier sous la forme de cette petite pièce !
Jack obtient alors du Malin qu’il ne vienne pas réclamer son âme avant que ne se soient écoulées dix année et le Diable accepte…

Dix ans plus tard, Jack rencontre le Diable sur une route de campagne : ce dernier réclame son dût.
Jack réfléchissant à toute allure dit alors :  » Je vais venir, mais d’abord pourrais-tu cueillir une pomme de cet arbre pour moi ? « . Le Diable grimpe sur les épaules de Jack et s’accroche aux branches du pommier. Jack sort alors son couteau et sculpte une croix sur le tronc de l’arbre…
Coincé de nouveau ! Le rusé maréchal-ferrant obtient alors du Diable la promesse qu’il ne prenne jamais son âme…Sans autre solution, le Diable accepte et Jack efface la croix du tronc.

Quelques années plus tard, Jack meurt. Il se voit refuser l’entrée du paradis à cause de sa vie d’ivrognerie.
En désespoir de cause, il se rend chez le Diable. Aux portes de l’enfer, celui-ci lui rappelle qu’il ne peut pas prendre son âme… « Mais où vais-je aller ? demande Jack.  » Retourne d’où tu viens  » lui répond le Diable !

Il faisait nuit, froid et un grand vent soufflait. Jack demanda alors au Diable s’il n’avait pas de quoi l’éclairer sur la route. Dans un geste de bonté, le Diable lui donna une braise. Jack la mis dans un navet qu’il mangeait pour la protéger du vent glacé. Depuis lors Jack est condamné à errer comme une âme en peine au milieu des ténèbres…

Il place le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et est condamné à errer sans but, jusqu’au jour du jugement dernier. Il est alors nommé Jack of the Lantern (Jack à la lanterne, en anglais), ou Jack-o’-lantern. Il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.

Lors de l’exode massif des Irlandais vers les Amériques vers 1850, la tradition de creuser un navet s’est transformée en sculpture de citrouille trouvées alors sur place.

Source wikipedia

Partagez-l’article !!

Si cette recette de galette-citrouille à la citrouille « spécial Halloween sans gluten » vous amuse, alors quelques clics suffisent pour la partager avec vos amis ! N’hésitez pas à montrer autour de vous qu’on peut trouver du plaisir et du « fun » sans gluten aussi !

Et puis, si ça vous intéresse, revenez pour la prochaine « horrible recette » de mon « horrible défi ».

 

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Pour aller encore plus loin, je partage avec vous 4 erreurs communes que l'immense majorité des gens font quand il s'agit de mettre en place une alimentation sans gluten.
Voici un cours en ligne que je vous offre pour vous aider à passer au niveau supérieur.

Cliquez ici et laissez-vous guider >>



Sujets abordés dans cet article

  • biscuit citrouille sans gluten
  • galette a la citrouille sans gluten
Publié dans farine sans gluten, pain sans gluten, plat facile à faire, recette sans gluten, recette simple et rapide Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Un commentaire sur “Recette Halloween sans gluten : galette-citrouille à la citrouille
1 Pings/Trackback pour "Recette Halloween sans gluten : galette-citrouille à la citrouille"
  1. […] pourrez y tartiner une purée de légume à base de potiron, potimarron ou courge […]

Laissez un commentaire