Recette Halloween sans gluten: moelleux-fondant au potimarron (sans gluten, sans lait, sans oeuf)

recette-sans-gluten-sans-lait-sans-oeuf-sans-soja-sans-fruit-a-coquelogo-agriculture-biologique

 

 

  • type de recette : DESSERT
  • niveau : facile
  • préparation : 20 minutes
  • cuisson : 45-50 minutes au four à 180°C (thermostat 6)
  • période idéale : pour toutes les saisons – Halloween

Ma recette de moelleux-fondant au potimarron (sans gluten, sans lait, sans oeuf)

Voici la sixième recette de mon Horrible défi que je me suis lancé !!

Pour avoir l’aperçu de l’ensemble des idées-recettes pour fêter Halloween sans gluten et déjà publiée sur le blog, rendez-vous sur cette page.

Je profite d’Halloween et de l’abondance des potimarrons au goût légèrement sucré pour en faire un dessert « assez classique ».

J’ai dit classique ?

En fait, comme vous allez le voir, ce n’est pas si classique (mais ce n’est pas si difficile à faire)…

Le plus difficile reste de rassembler les bons ingrédients pour pouvoir refaire la recette exactement comme décrite !

Quelques points à noter pour cette recette sans gluten :

  • Une pâtisserie sans gluten, ce n’est pas si compliqué à faire.
  • Sans lait ? Passe encore ! Il y a des solutions de laits végétaux qui se substituent très bien aux produits laitiers.
  • Par contre, réaliser sans oeuf un gâteau moelleux et fondant à la fois, ça me semblait impossible a priori. En tous cas c’est ce que je pensais pendant longtemps. D’ailleurs, je me suis privé de gâteaux (bêtement) pendant des mois et des années, juste parce que je ne connaissais pas les alternatives aux oeufs

J’aimerais vous éviter de perdre autant de temps, car des solutions existent !!

Comme je n’ai pas réussi à décider si la texture du gâteau me semble plutôt fondante ou plutôt moelleuse, je l’ai baptisé moelleux-fondant !!

Je tiens à dire que ce moelleux-fondant au potimarron, est une recette « Halloween sans gluten » un peu expérimentale avec sa texture moelleuse-fondante surprenante et son goût de potimarron.

Pour des questions de qualité et de respect pour mes lectrices et lecteurs, je ne publie que des recettes qui ont bien réussi le test du repas en famille. Je vous confirme que malgré le caractère un peu original et surprenant de cette nouvelle idée de recette, c’est mission accomplie ! Tout le monde a bien aimé à la maison, alors voila tous les détails, et les ingrédients mystères qui remplacent la farine contenant du gluten, le lait et surtout les oeufs !

Une belle part de gâteau au potimarron, sans gluten, sans lait, sans oeuf

Un gâteau d’Halloween presque classique… à part le fait qu’il soit sans gluten, sans lait, et aussi sans oeuf !!

Ingrédients

pour un moule à tarte de 23 cm de diamètre:

  • 2 cuillères à soupe de graines de chia (18g)
  • 180 mL d’eau
  • 200 g de potimarron (selon la taille, ~ un petit quartier )
  • 100 g de lait de riz
  • 20 g d’huile de tournesol
  • 2 cuillères à soupe de sirop d’érable (~30 g)
  • 120 g de sucre de fleur de coco
  • 160 g de farine de riz
  • 40 g de farine de sarrasin
  • 1 cuillères à café de bicarbonate de soude
  • 60 g d’huile de coco
  • 5 g de fibre de guar
  • 1 cuillères à soupe de vinaigre de riz

Matériel

  • 1 four
  • 1 blender (éventuelle un mixer suffisamment puissant peut convenir aussi)

Préparation

1. Faites tremper les graines de chia dans 180 mL d’eau tempérée pour au moins 1 h à température ambiante dans un bol

2. Épluchez le quartier de potimarron, évidez-le (=retirez les pépins et les fibres au centre), puis coupez-le en petits dés 

3. Au blender : ajoutez les ingrédients liquides : le mélange gélifié [graines de chia  + eau], le lait de riz, l’huile de tournesol, le sirop d’érable, et mixez bien une première fois

4. Ajoutez les dés de potimarron, mixez à nouveau pour avoir un mélange bien homogène

5. Mettez enfin le sucre de fleur de coco et mixez à nouveau

4. Dans un saladier : mélangez la farine de riz et la farine de sarrasin, le bicarbonate de soude et la fibre de guar

5. Creusez un puits dans le saladier et versez le contenu du blender. Mélangez à la cuillère

6. Faites fondre l’huile de coco (quelques instants à la casserole) et mélangez cette matière grasse à la préparation

7. Ajoutez la cuillère à soupe de vinaigre tout à la fin de la préparation et mélangez bien (juste avant d’enfourner)

8. Préchauffez votre four à 180°C (thermostat 6)

9. Chemisez un moule à tarte (un peu de matière grasse sur la surface du moule, moi j’ai pris un peu de beurre végétal sans produit laitier étalé avec un essuie-tout en papier), versez la pâte

10. Mettez au four 180°C (thermostat 6) pour 45-50 minutes, puis laissez refroidir sur une grille avant de démouler

Un gâteau au potimarron sans gluten, sans lait et sans oeuf et dont la surface ne craquèle pas à la cuisson au four !

Voici le gâteau fraîchement sorti du four et bien doré. On remarquera la surface bien lisse et qui n’a pas craquelé. Intéressant pour une recette sans gluten, sans lait et sans oeuf comme celle-là !!

Sa forme bombée et bien lisse en surface a été un régal pour les yeux quand j’ai suivi la cuisson à travers la vitre du four (je vous laisse imaginer la scène, Marc accroché à la vitre) !

Le gâteau est finalement un mélange entre une texture fondante et moelleuse. Je n’avais pas encore fait un gâteau aussi particulier par sa texture jusqu’à maintenant ! Il faut  un début à tout…

La graine de chia

Voici un très bref aperçu de cette graine miraculeuse qu’on trouve maintenant de plus en plus facilement en magasin bio et bien entendu dans les boutiques en ligne sur internet.

Le chia est une plante de la famille de la sauge et originaire du Mexique (mais la graine n’a pas le goût de l’herbe aromatique que vous connaissez certainement).

Elle a des propriété extrêmement intéressantes :

  • Mélangée à l’eau chaque graine absorbe plus de 9 fois son volume en eau (voire jusqu’à 12 fois) et libère une substance gélatineuse (appelée mucilage) qui m’a été très utile dans cette recette.
  • Cette graine est aussi très riche en oméga 3 !!

Mais ils seront malheureusement en partie détruits par la cuisson dans cette recette… On ne peut pas tout avoir ! Dans cette recette, c’est déjà un excellent substitut d’oeuf et de gluten pour maintenir un haut niveau d’élasticité et d’hydratation de la pâte au service du moelleux-fondant !

Astuces

  • Pensez à mettre le vinaigre tout à la fin de la préparation juste avant de couler la pâte dans le moule à gâteau
  • Coupez le potimarron en petits dés (moins de 2 cm de côté de préférence) si votre blender est un peu « faible », par contre si votre blender est puissant vous pouvez détailler le potimarron en dés plus gros (2 à 4 cm de côté)
  • Le gel formé par les graines de chia peut se conserver une bonne journée au réfrigérateur (au minimum)
  • On peut tremper les graines de chia dans du lait végétal (au choix) au lieu de l’eau
  • Pas d’huile de coco ? Vous pourrez utiliser une autre huile mais pour un résultat légèrement différent… Car les autres huiles sont liquides à température ambiante. Vous pouvez opter pour l’huile d’olive (attention au risque d’un résultat au goût trop prononcé), l’huile de sésame, huile d’avocat, huile de riz, ou l’huile de tournesol, etc.
  • Pour vérifier la cuisson, traditionnellement on pique le gâteau avec la lame d’un couteau qui doit ressortir « sèche ». Cette opération sert en fait à confirmer que l’oeuf a correctement coagulé et figé la pâte du gâteau. Par contre le gel de chia ne coagule pas comme l’oeuf même si sa texture ressemble franchement au blanc d’oeuf. Donc, dans cette recette la pâte colle très légèrement après plus 50 minutes au four, et je considère que c’est cuit !
  • Pour un résultat un peu moins moelleux et plus sec, on pourra essayer de réduire la quantité de liquide (ou tenter de prolonger la cuisson de quelques minutes (?!))
On voit bien la texture du gâteau au potimarron au premier plan, et le reste du gâteau bien bombé à l'arrière-plan !

Bon appétit avec ce gâteau ultra-moelleux et fondant !
La texture de ce gâteau au potimarron sans gluten, sans lait, sans oeuf est assez particulière, à mi-chemin entre le fondant et le moelleux.

Pensez à partager la recette !

Si cette recette de velouté de moelleux-fondant au potimarron (sans gluten, sans lait, sans oeuf) « spécial Halloween sans gluten » vous plait, alors quelques clics suffisent pour la partager avec vos amis ! N’hésitez pas à montrer autour de vous qu’on peut trouver du plaisir et du « fun » sans gluten aussi !

Et puis, si ça vous intéresse, revenez pour la prochaine « horrible recette » de mon « horrible défi ».

Que pensez-vous des gâteaux faits à base potiron ?

Soit vous aimez, soit vous détestez, mais dans tous les cas, cela mérite un petit clin d’oeil dans l’espace commentaire sous l’article !

 

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Pour aller encore plus loin, je partage avec vous 4 erreurs communes que l'immense majorité des gens font quand il s'agit de mettre en place une alimentation sans gluten.
Voici un cours en ligne que je vous offre pour vous aider à passer au niveau supérieur.

Cliquez ici et laissez-vous guider >>



Publié dans farine sans gluten, recette sans gluten Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
12 commentaires sur “Recette Halloween sans gluten: moelleux-fondant au potimarron (sans gluten, sans lait, sans oeuf)
  1. janny dit :

    Bonsoir,

    Est-ce que dans cette recette, je peux remplacer les graines de chia par des graines de lin moulues?

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Janny,
      Pas de soucis particulier a priori puisque cela assure la même fonction. Mais l’effet gélifiant est différent selon le type de graine. Et cela joue aussi sur le goût.
      Je n’ai pas fait le test de cette recette précisément avec des graines de lin moulues au lieu de graines de chia. Mais je compte sur vous pour revenir partager votre retour si vous décidez de tenter de la faire !
      Amicalement,
      Marc

  2. val dit :

    Bonjour,
    Intolérante au sarrasin, par quoi puis-je le remplacer ?
    Merci

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Val,
      La farine de riz est généralement une bonne base, pour un résultat un peu plus collant mais cela fonctionne. Essayez ça, et si cela ne fonctionne pas pour vous ou que la texture ne vous convient pas, il faudra essayer de mélanger plusieurs farines pour obtenir une consistance qui vous convient mieux en fonction de vos intolérances alimentaires.
      Tenez-moi au courant et pensez à partager vos retours d’expérience, c’est toujours agréable de savoir si cela a finalement fonctionné pour vous.
      Amicalement,
      Marc

  3. Joëlle dit :

    P-S: pour gélifier les graines de chia, si on est tête en l’air comme moi, on peut accélérer leur gélification en utilisant de l’eau bouillante. A ce propos, je ne savais pas que les Oméga-3 partaient à la cuisson…
    Bon, je continuerai de les ajouter à mon bol occasionnel de céréales, alors!
    Une dernière chose: effectivement, elles se conservent très bien au frigo: ma jeune belle-fille y laisse parfois ce mucilage plusieurs jours Avant de les consommer. Aïe aïe aïe, là je dévoile (presque) mon âge « avancé » !!!

    • Marc Welter dit :

      Chère Joëlle,

      Merci pour la précision !
      Une autre solution consiste à moudre les graines de chia puis à délayer dans de l’eau tiède.
      La cuisson va dégrader la majorité des oméga 3 peu importe leur origine (huile ou graines riches en oméga 3) mais il devrait toujours en rester quelques traces, il ne faudrait pas être trop catégorique, mais garder en tête qu’on ne peut pas vraiment s’y fier pour dire qu’on a eu sa dose d’oméga 3 du jour.
      Les graines de chia (ou les oméga 3 qu’elles contiennent ?) pourraient faire « cure de jouvence » peut-être… 😉
      Plaisanteries à part, toutes mes amitiés Joëlle.
      Marc

  4. Joëlle dit :

    Bonjour,

    Si on n’a pas de vinaigre sous la main, un peu de jus de citron frais convient parfaitement pour activer le bicarbonate; cela a été une de mes premières découvertes depuis que je ne peux plus utiliser de levure (mme sans gluten).
    L’anecdote sur le nom « moelleux-fondant » m’a rappelé le dilemme similaire que j’ai eu pour baptiser mon gâteau au chocolat et à la betterave. Les graines de chia sont un ingrédient dont je ne peux plus me passer!

    • Marc Welter dit :

      Chère Joëlle,

      Tout à fait d’accord sur le vinaigre. C’est en fait la présence d’un acide (peu important donc son origine) qui fait réagir le bicarbonate de soude. Tous types de vinaigres fonctionnent, ainsi que le jus de citron, qui a la propriété intéressant d’être en plus « basifiant » pour le corps.

      La texture étant très spéciale, j’ai préféré prévenir, et laisser les autres expérimentateurs de la recette se faire leur propre avis…
      La graine de chia a été une belle découverte pour moi aussi.

      Amicalement
      Marc

  5. Marc Welter dit :

    Bonjour Corinne !

    Aucun problème pour utiliser un autre vinaigre !
    Pour info c’est une simple question de chimie (et pas une question de goût) : ce qui compte c’est d’apporter au moins la quantité d’acide suffisante pour réagir avec le bicarbonate et faire gonfler la pâte. Tous les vinaigres sont acide par définition.

    Le vinaigre de riz a un degré d’acidité de 4°, alors que le vinaigre de cidre est plus acide à volume égal (en général 6 à 8° d’acidité). L’important c’est juste le degré d’acidité n’importe quel vinaigre fonctionnera.

    En théorie : l’apport en acide de 15 mL (1 cuillère à soupe) d’un vinaigre à 4°, c’est pareil que 10 mL (2 cuillères à café) d’un vinaigre à 6°, ou 7.5 mL (1/2 cuillère à soupe) d’un vinaigre à 8°.

    En pratique ce n’est pas si strict, moi je préfère un très léger excès de vinaigre pour être sûr que tout le bicarbonate se transforme en gaz et fasse bien gonfler le gâteau !

    Amicalement,
    Marc

    • corinne dit :

      Bonjour Marc,

      Merci pour ta réponse si précise. En effet,l’association bica+vinaigre (de cidre pour moi) est très intéressante et je l’utilise très souvent.
      Merci encore pour les infos.
      Bonne journée.
      Corinne

      • Marc Welter dit :

        Bonjour Corinne,
        La question était très bonne et méritait quelques détails. J’aime bien savoir à quoi servent les ingrédients…
        Avant que j’oublie, il y a parfois des paquets de bicarbonates de soude alimentaires avec mention « élaboré dans des ateliers utilisant du gluten… Même là il faut rester attentif !
        Amicalement,
        Marc

  6. corinne dit :

    Bonjour,
    Bien tentée par ce gâteau, mais je n’ai pas de vinaigre de riz (je ne pense pas en racheter car la dernière bouteille est passée à la poubelle: c’était pour réaliser des makis je crois…).Penses-tu que je peux le remplacer par du vinaigre de cidre?
    Merci.
    Bonne soirée
    Corinne

Laissez un commentaire