Recette : pain sans gluten à la farine de manioc

Juste avant d'entrer dans le sujet de l'article, je voulais vous dire que j'ai peut-être quelque chose qui pourrait vous aider si vous débutez sans gluten.
Plus d'infos à ce sujet à la fin de l'article...
Maintenant, pour ce qui concerne cet article...

logo-agriculture-biologique recette-sans-gluten-sans-lait-sans-oeuf-sans-soja-AVEC-fruit-a-coque

  • type de recette : APÉRITIF – ACCOMPAGNEMENT
  • niveau : facile
  • préparation : 20 minutes
  • cuisson : 20 minutes
  • recette pour toutes les saisons

Recette : pain sans gluten à la farine de manioc

Le manioc est une plante naturellement sans gluten. A partir de la racine de la plante, on peut faire une farine qui s’achète maintenant assez facilement dans le commerce (en magasin bio essentiellement). La farine de manioc est utile dans des préparations de pâtes au sens large : pour du pain, des galettes, ou des desserts.

Reste seulement à trouver une bonne recette avec farine de manioc !

Je connaissais déjà le pain de manioc. Mais dans la recette que j’avais déjà testée jusque là, il y a aussi un oeuf parmi les ingrédients. Or je voudrais aujourd’hui faire du pain sans gluten dans une variante sans oeuf.

Je suis tombé sous le charme de la recette de pain de manioc que Philippe Schell  propose sur son blog le gourmet végétarien. Je me suis inspiré de cette recette populaire en Amérique du sud, pour vous proposer une version sans gluten, mais aussi sans fromage… Pour mon plus grand bonheur, j’ai été contraint de l’adapté en version sans produit laitier, intolérance au lait oblige…

Je vous confirme qu’on peut très bien faire du pain sans gluten et sans lactose/caséine, de bonne tenue, et au goût exceptionnel.

Testez-le, vous verrez !

Voyons maintenant par quelle astuce j’ai pu remplacer facilement les produits laitiers de la recette d’origine dans ma recette de pain sans gluten !

(il y a un indice dans la photo 😉 )

recette-pain-sans-gluten-a-la-farine-de-manioc-et-aux-noix-de-cajou

Voici le résultat de ma recette : pain sans gluten (four) à la farine de manioc et aux noix de cajou ! Il y a des petits pains allongés, d’autres que j’ai « moulés » à la forme d’une cuillère à soupe.

Ingrédients

pour environ 20 petites portions de pain (soit ~1 kg):

pour 180 g de fromage végétal

  • 90 g de noix de cajou crues (non grillées non salées)
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 2 pincées de sel (~2 g)
  • 3  cuillères à soupe d’eau (~45-50 g)

pour la pâte à pain

  • 180 g de fromage végétal (fait à partir des ingrédients précédents)
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (4à 6 g)
  • 3 pincées de sel (~3 g)
  • 20 cl de crème de coco (ou de crème de riz)
  • 16 cl d’eau fraîche (soit 160 g)
  • 380 g de farine de manioc
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre (j’ai choisi le vinaigre de riz) pour aider à faire lever la pâte

Matériel

  • Un pied-mixeur pour la préparation du fromage végétal (et je me sers d’un bocal en verre allongé de 750 mL)
  • Le blender va aussi (mais je trouve ça plus fastidieux et plus long à faire, même avec un bon blender)

Préparation

Le fromage végétal

1. A préparer 4 à 12h à l’avance : faites tremper les noix de cajou dans un excès d’eau (dans un bol ou un saladier)

2. A l’aide d’une passoire, rincez les noix de cajou plusieurs fois sous l’eau, puis égouttez-les bien

3. Ajoutez 3 cuillères à soupe d’eau, le sel et une partie du jus de citron

4. Mixez jusqu’à obtenir une crème de consistance homogène et sans morceau (corrigez éventuellement la consistance avec une cuillère d’eau, l’assaisonnement avec du sel et un peu de jus de citron si besoin)

Le pain de manioc

1. Mélangez le fromage végétal fraîchement préparé, le bicarbonate de soude, le sel et la crème de coco

2. Ajoutez ensuite la farine de manioc et mélangez bien

3. Faites un puits et ajoutez l’eau peu à peu en mélangeant bien pour éviter les grumeaux.

4. Pétrissez quelques instants. La pâte doit devenir lisse et homogène, ni trop sèche, ni trop humide. Si nécessaire rajouter un tout petit peu d’eau ou de farine à la main pour corriger.

5. Ajoutez le vinaigre au dernier moment et mélangez.

6. Formez des petites boules de pâte de 50 g environ (une bonne cuillère à soupe), puis avec la paume de la main, étirez-les sur le plan de travail jusqu’à former des petits pains cylindriques de la largeur de la main.

7. Disposez sur une plaque recouverte d’un papier cuisson (ou une plaque en silicone), et laissez cuire 20 minutes au four à 200 °C (Thermostat 6-7)…

A noter qu’à la sortie du four la croûte du pain reste très clair, parfois quasiment blanche. Cela n’empêche absolument pas à ce pain de combiner moelleux et croustillant, sans oublier le goût vraiment exceptionnel (grâce à la noix de cajou qui vous surprendra agréablement).

Et voila un pain sans gluten (bien nourrissant) que je trouve absolument magnifique !

recette-pain-sans-gluten-a-la-farine-de-manioc-et-aux-noix-de-cajou-gros-plan

Le format de petits pains est très bien adapté pour faire du pain sans gluten. La croûte est bien croustillante et enveloppe la mie de pain moelleuse, et le tout se tient sans s’émietter ! Rien qu’à voir la photo, ça me donne envie de refaire cette recette !!

En plus, si vous n’étiez pas intolérant(e) au gluten (et au lait), auriez-vous cherché une recette de pain sans gluten comme celle-ci ? Très vraisemblablement pas…

Pour moi cette recette avec farine de manioc est une découverte et une vraie révélation qui m’a redonné l’envie de faire du pain sans gluten !! 🙂

Astuces

  • Je badigeonne un peu d’huile (huile d’olive, huile de riz, ou autre huile résistant bien à la chaleur au four) sur le pain de manioc avec un pinceau. J’ai remarqué que la surface devient très légèrement dorée, plus lisse et plus régulière après cuisson. Cela rendra votre pain sans gluten encore plus appétissant !
  • Mettez bien le vinaigre tout à la fin de la préparation de la pâte pour éviter de tomber dans le même piège que moi (j’en reparle plus bas !)
  • Vous pourrez même conserver une partie de la pâte au réfrigérateur pour 1 ou 2 jours au moins. Dans ce cas, le mieux sera d’ajouter du vinaigre seulement à la portion de pâte que vous utilisez sur le moment.
  • En conservant la pâte au réfrigérateur, vous pourrez faire du pain sans gluten moelleux et croustillant à la fois, en quelques minutes de travail à peine (+ le temps de cuisson bien sûr). Rapidité et succès garantis !
  • A noter aussi pour faciliter votre organisation : ce pain de manioc se congèle très bien !

Remarque très importante à propos de la poudre levante, de la levure chimique et de la levure de boulanger

Faites très attention aux produits qui font lever une pâte, c’est une source de contamination au gluten à coup sûr si vous n’êtes pas attentif /-tive…

Ce serait dommage de penser que vous vivez sans gluten quand ce n’est peut-être pas le cas… Et je ne parle pas même pas des conséquences sur votre santé, selon votre niveau de sensibilité au gluten…

Si l’envie vous prend de remplacer le bicarbonate de soude par autre chose, soyez très vigilant(e).

Si ce n’est pas explicitement indiqué sur la confection, la levure de boulanger pourrait en fait contenir du gluten.

Les différents types de poudres levantes sont généralement faites à base d’acide tartrique de vinification et peuvent contenir elles aussi du gluten et généralement du phosphate.

D’ailleurs, aussi fou que cela pourra vous sembler, le phosphate est très fortement déconseillé pour les enfants présentant des troubles du comportement, comme l’autisme ou l’hyperactivité, mais aussi pour les schizophrènes, mais ça j’en reparlerai peut-être dans le futur… Je ne voudrais pas trop m’éloigner de la cuisine dans cet article !

Je terminerai cette partie en disant que j’ai aussi lu des remarques de précautions vis à vis du gluten sur une boîte de bicarbonate de soude alimentaire du commerce. Cela disait que le bicarbonate de soude a été élaboré dans un atelier où l’on trouve aussi du gluten

Quelques conseils

Pour éviter la confusion, je précise tout de suite qu’on peut trouver de la levure de boulanger sans gluten, et aussi des poudres levantes sans phosphates et sans gluten.

Mais vous l’avez compris, ce n’est pas systématiquement le cas. Il faut rester vigilant(e)…

Il faudra prendre le temps de chercher et de repérer les marques, produits et magasins / sites web. Pour la levure de boulanger, l’amidon de blé et autres dérivés de céréales (même le maïs, si vous voulez un avis qui n’engage que moi) sont à fuir…

Si vous êtes déjà sans gluten, vous devez déjà être habitué(e) à ce genre de configurations. Sinon, il faudra prendre la bonne habitude de vérifier les étiquettes de tous les produits que vous achetez !

Une fois quelques repères pris au début d’un changement alimentaire vers le « sans gluten », je vous conseille fortement de vous tenir à quelques marques / produits / magasins repérés pour vous simplifier la vie, au moins le temps de trouver une routine. Ensuite il sera toujours temps d’explorer les rayons de vos magasins favoris à la recherche de nouveautés..

Une erreur à éviter

Voici mon anecdote à propos de cette recette. La première fois que je l’ai faite tout s’est passé à merveille, et tous les goûteurs et goûteuses ont été très ravis.

Et puis j’ai refait la recette l’esprit très tranquille : la préparation est simple le résultat est excellent, c’est facile, inratable ! Ou presque. Et devinez quoi, j’y suis arrivé…

(J’ai raté la recette…)

J’ai mis le vinaigre tout de suite par dessus le bicarbonate de soude que je n’avais pas bien mélangé au reste. Une réaction monstrueuse a fait mousser la préparation comme rarement j’ai vu une mousse de cette ampleur dans un saladier (essayez un peu de bicarbonate de soude et de vinaigre dans un bol pour voir !!).

Je me suis encore dit naïvement en voyant l’effet et la quantité de mousse que ce pain gonflerait super bien.

Résultat : une brique

Moralité, quand il y a écrit eau fraîche, c’est parce que le froid retarde cette réaction. Et si je conseille de mélanger le vinaigre tout à la fin, c’est parce je voudrais justement vous éviter cette misères…

Je me rappelle encore ma déception en apportant mes briques de « pain sans gluten » à table…

Besoin de quelque chose en particulier ?

Vous cherchez une recette « sans », ou alors vous rencontrez une difficulté particulière en cuisine ?

Je me ferai un plaisir de relever vos défis et d’élaborer une recette originale et sans gluten (ou autre d’ailleurs), ou de chercher la réponse à vos problèmes culinaires du moment.

Alors envoyez-moi un message grâce au formulaire ci-dessous 🙂 :


Je ne sais pas si vous avez besoin d’une méthode pour débuter sans gluten rapidement.
Je ne sais vraiment pas si tout se passe déjà bien dans votre cuisine et dans votre santé, ou si au contraire vous avez besoin d’un coup de pouce urgent.
Peut-être que vous n’en avez pas besoin…
Mais au contraire, si vous avez parfois l’impression qu’il vous manque quelque chose, alors je vous ai préparé ça :  

 CLIQUEZ pour avoir votre accès :

http://blog-sans-gluten.com/nj83pl  

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Pour aller encore plus loin, je partage avec vous 4 erreurs communes que l'immense majorité des gens font quand il s'agit de mettre en place une alimentation sans gluten.
Voici un cours en ligne que je vous offre pour vous aider à passer au niveau supérieur.

Cliquez ici et laissez-vous guider >>



Sujets abordés dans cet article

  • PAIN DE MANIOC
  • farine de manioc gluten
  • pain farine de manioc
Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
8 commentaires sur “Recette : pain sans gluten à la farine de manioc
  1. Zoé dit :

    Ça faisait plusieurs mois que cette recette me donnait envie et je me suis enfin lancée ! Pour ce 1er essai, j’ai réalisé la recette divisée par 2, histoire de voir si j’allais y arriver.
    Globalement, c’était plutôt pas mal. J’aime vraiment beaucoup le goût! (Faut dire que j’adore les noix de cajou!!!) Agréable d’avoir des petits pains sans gluten bons comme ça, ça change!
    Seul aspect à améliorer : la mie de mes pains n’était pas aussi belle et aérée que la vôtre sur votre photo! La mienne était assez compacte. Je ne comprends pas d’où ça vient?
    Si j’arrive à trouver la solution, ça pourrait vite devenir une de mes recettes incontournables car c’est rapide ET ça ne demande pas trop d’ingrédients compliqués et ça, c’est appréciable!
    Merci pour la recette!
    Cordialement,
    Zoé.

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Zoé,

      Pour améliorer la mie de pain, et pour qu’elle soit plus aérée, une des solutions serait d’essayer d’augmenter un peu la quantité de bicarbonate de soude et de vinaigre par rapport aux proportions indiquées dans la recette de cette page. Attention toutefois, au-delà d’une certaine quantité de bicarbonate de soude, un gout (que je n’aime pas trop) commence à prendre le dessus sur celui des autres ingrédients…
      Une autre approche, ce serait de modifier la proportion entre la quantité de noix de cajou et la quantité de farine, car la noix de cajou, assez grasse, a forcément tendance à alourdir un peu la texture de ce pain.
      Si vous trouvez d’autres pistes de votre côté et que vous prenez le temps de les tester, n’hésitez pas à revenir nous donner vos retours d’expérience ici.
      Dans tous les cas, je vous remercie beaucoup pour votre commentaire ainsi que vos gentilles remarques qui font toujours extrêmement plaisir à lire.
      Bonne continuation.
      Amicalement,
      Marc

      Ps. Je vous invite évidemment à revenir me rendre visite sur ce blog et a laisser d’autres commentaires au fil de vos lectures et de vos réactions à mes articles, recettes, vidéos, etc. à très bientôt

  2. Evelyne dit :

    Je signale qu’en République Dominicaine on consomme des galettes de manioc appelées casabe (cassav aux Antilles Françaises) selon une recette très simple des indiens Taïnos. Le manioc est râpé, mouillé, formé en galettes et semi cuit, il se conserve tres bien à température (autour de 30°!). Avec de l’ail et quelques gouttes d’huile d’olive et un peu grillé c’est délicieux!

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Evelyne,

      Merci pour ce commentaire et toutes ces précisions qui donneraient presque l’eau à la bouche !
      Au plaisir de vous lire encore, et de vous revoir sur mon blog prochainement…
      Amicalement,
      Marc

  3. Chabbey dit :

    Bonsoir Marc,
    C’est très tentant et si je trouve la farine de manioc, j’essaierai la recette! En Afrique, je mangeais du manioc doux (je n’ai jamais aimé le manioc fermenté dont l’odeur est difficile à accepter pour qui n’a pas été habitué dès l’enfance…. sans doute comme celle de certains fromages pour qui n’a pas été élevé en France!)
    Bonne soirée!

    • Marc Welter dit :

      Bonjour,

      Tout d’abord merci pour votre commentaire.
      Je trouve que la farine de manioc donne un goût assez neutre à ce pain, et c’est là tout spécial avec les noix de cajou qui va apporter le petit plus de la recette.
      J’espère lire prochainement vos retours d’expérience concernant cette recette.
      Amicalement,
      Marc

  4. Chris 06 dit :

    Heureusement qu’Halloween est passé,car tu es un vrai sorcier. J’ai tout ce qu’il me faut,et je m’attelle à cette merveille dès que possible, car je viens de rentrer à la maison. Bisous Chris 06

    • Marc Welter dit :

      Bonjour Chris 06,

      la recette de base de pain sans gluten de la farine de manioc est présentée sur cette page ne correspond pas exactement à la recette qui a servi à préparer les « doigts de sorcières » spécialement pour Halloween. Mais je m’en suis effectivement inspiré et c’est pour ça qu’il y a quelque part tout en bas de l’article ce lien vers la recette d’Halloween…
      bonne chance et bon courage dans la réalisation de cette recette, et au plaisir de pouvoir lire un retour d’expérience dans l’espace commentaires ici, ainsi que pour d’autres articles les recettes de mon blog.
      Amicalement,
      Marc

1 Pings/Trackback pour "Recette : pain sans gluten à la farine de manioc"
  1. […] Pour cette recette, j’ai utilisé la base de pain sans gluten de ma recette de pain de manioc. […]

Laissez un commentaire