Rôle du lait et du gluten dans le déclenchement du diabète de type 1 ?



Juste avant d'entrer dans le sujet principal de cette page, je voulais vous dire que j'ai peut-être quelque chose qui pourrait vous aider si vous débutez sans gluten.

Plus d'infos à ce sujet à la fin de l'article...

Maintenant, pour ce qui concerne le sujet qui nous préoccupe...

Je parle du rôle du lait et du gluten dans le déclenchement du diabète de type I.

👇 PLUS D’INFOS 👇

Pourquoi je parle du diabète de type 1 ?

Je vous en parle plus en détail dans la vidéo, mais il y a un lien entre le diabète de type 1 et la maladie cœliaque, parce qu’il a une origine génétique à ces 2 maladies.

Et il y a aussi un point commun entre les deux…


ℹ️ RESSOURCES UTILES

🔔 COURS GRATUIT : VOUS DÉBUTEZ SANS GLUTEN, ÉVITEZ CES 4 ERREURS

Et si vous préférez la version texte c’est par ici !

 

Rôle du lait et du gluten dans le déclenchement du diabète de type 1

Salut c’est Marc !

Et le sujet dont je voudrais parler aujourd’hui c’est le rôle du lait et du gluten dans le déclenchement du diabète de type I.

Pourquoi je parle du diabète de type 1 ?

Je vais vous en parler plus loin dans la vidéo, mais il y a un lien entre le diabète de type 1 et la maladie cœliaque, parce qu’il a une origine génétique à ces 2 maladies-là.

Et il y a un point commun entre les deux.

De fil en aiguille, je suis passé à travers toute une histoire qui va m’amener finalement au point dont je voudrais parler aujourd’hui avec vous.

Et c’est assez drôle même je trouve, l’histoire de comment j’en suis arrivé là.

Parce que le premier point, ça à été un article sur lequel je suis tombé quasiment par hasard qui parlait du rôle particulier de certaines protéines dans le lait vis-à-vis du déclenchement de du diabète de type I.

Un lien entre protéines du lait et diabète de type 1.

J’ai commencé à lire, j’étais très intéressé.

Mais j’ai trouvé qu’il y a a quand même des choses un petit peu bizarre dans la manière dont la démonstration était faite.

C’était donc un article scientifique dans une revue spécialisée.

Et dans cet article, ce qu’ils ont essayé de faire, c’est beaucoup de corrélations…
C’est-à-dire des juxtapositions.

Ils ont mis côte à côte des informations : ce truc-là augmente, celui-là augmente donc peut-être les deux augmentent pour la même raison sauf que le lien entre les deux n’existe pas…

Donc le vrai problème c’est comment démontrer qu’il y a un lien entre les deux éléments qui sont mis un à côté de l’autre dans la publication.

De fil en aiguille, je suis arrivé à la conclusion en regardant tout en bas de l’article qu’il avait des conflits d’intérêts mais vraiment, c’était bourré de conflits d’intérêts !

Je dis : “non !”.

Dans cet article-là, ça partait pourtant d’une idée qui était intéressante, et que je voulais partager avec vous.

Mais quand je suis arrivé à la conclusion et que j’ai vu l’ampleur des conflits d’intérêts…

C’est vraiment quelqu’un dans l’industrie laitière, vraiment un truc spécialisé où ils essaient de vendre un produit bien spécifique qui est censé être du lait mais qui ne contient pas la protéine qui devrait déclencher le diabète de type I.

Sauf qu’il n’y a aucune preuve que cette fameuse protéine est vraiment le facteur déclenchant du diabète de type I…

Donc de fil en aiguille, je dis :”Ok !”, je vais creuser la question.
Je vais aller un peu plus loin.

J’ai cherché
Et je suis tombé sur un autre article, et dans cet article c’était l’effet inverse.

C’est-à-dire que j’ai cherché à comprendre si le premier article était vraiment un problème de conflit d’intérêts, ou si les données qui étaient dedans étaient fiables.

Et je suis tombé sur un deuxième qui était quasiment un procès à charge contre ce premier article.

Ce qui est marrant c’est que d’un côté on a un truc qui est complètement bourré de conflits d’intérêt, qui a été publié, donc quelqu’un d’autre l’a lu, a dû constater qu’il y avait des conflits d’intérêts, et a dit bon, ok, on le publie quand même !

Parce que la valeur scientifique existe…

Le deuxième article, par contre, c’est un procès à charge.

C’est-à-dire qu’ils donne des noms, ils disent au fur et à mesure dans tel article, ces auteurs-là disent ça.

On va faire une revue critique, et on va passer en revue tous les points et voir s’ils ont raisons ils ont tort.

Ils ont repassé à la moulinette tout l’article qui avait été publié donc avec les problèmes de conflits d’intérêts en disant : cet argument est pas valable, cet argument est faux, ce point de vue-là n’est pas justifié.

Et quand c’était des informations qui étaient fiables et qui étaient bien traitées, bien présentées, quand tout était rigoureux, ils l’ont dit aussi.

Ils ont été vraiment assez extrême dans la rigueur, mais avec quand même une tendance à faire un procès à charge, c’est-à-dire à chercher la petite bête et à vraiment être très très critique très négatif.

Parce qu’il y avait ce problème de conflit d’intérêts.

Donc la balance entre les deux n’est pas facile à trouver et dans toutes les recherches que j’ai pu faire, scientifiques, donc d’articles qui parlent des produits laitiers en particulier, il y a un problème énorme énorme énorme !

C’est vraiment très difficile et j’ai presque abandonné, j’ai presque lâché l’affaire en me disant : “je n’arrive pas à utiliser des articles scientifiques pour faire avancer ma compréhension du lien entre le lait et certaines maladies, ou les intolérances alimentaires”.

Et là dans le cas de cette vidéo aujourd’hui, moi je parle du diabète de type 1, j’ai envie de dire, bon on laisse tomber, c’est pas la peine, je n’arrive pas.

Mais je me dis que j’ai quand même envie d’aller au fond des choses.

Donc, le fait est qu’à un moment donné je me suis dit qu’il faut maintenant que j’élargisse, et que je prenne un peu du recul, et que j’essaie d’avoir une vision d’ensemble un peu plus neutre.

Je suis donc allé chercher d’autres articles, et j’en ai trouvé un qui était beaucoup plus neutre, plus intéressant parce qu’il était plus global.

C’est-à-dire qu’il prenait en compte tous les points de vue, il essayait d’apporter les arguments les plus valables et les mieux documentés pour pouvoir conclure et expliquer le lien qu’il y a entre le diabète de type I, et différents facteurs.

Donc moi j’ai pris un certain nombre de notes qui sont essentiellement basées sur c’est sur cet article de meilleure qualité que les autres qui ont un peu initié, qui m’ont donné envie la curiosité de creuser la question du diabète de type I.

Mais celui-là vraiment, je ne suis pas tombé dessus par hasard, c’est que j’ai vraiment cherché pour le trouver.

J’ai fini par trouver un article qui est un bon point d’entrée qui va permettre disons d’aborder le sujet et de continuer à discuter je pense à travers d’autres vidéos comme celle-ci par ce que je ne pense pas pouvoir traiter tous les points que j’aimerais travers cette vidéo là.

Je vais commencer par vous donner une petite vue d’ensemble du diabète de type I avec des chiffres que j’ai récupérés.

[Pour découvrir l’histoire dans son intégralité, rendez-vous directement dans la vidéo en début d’article !]


📽️ DE QUOI PARLE MA CHAÎNE YOUTUBE ?

Vous êtes concerné(e) par un changement alimentaire à cause d’une maladie liée au gluten (maladie coeliaque, sensibilité au gluten non coeliaque, allergie au blé).
Des intolérances alimentaires vous font souffrir (intolérance aux produits laitiers : lactose, caséine et protéines de lait de vache). Vous avez d’autres maladies chroniques…

Je ne me contente pas d’enlever le gluten, j’ajoute des informations nutritionnelles, de la vulgarisation scientifique, une dose de créativité et quelques soupçons d’humour.


😼 QUI EST MARC WELTER ?

Je suis victime de nombreuses intolérances alimentaires.
Je parle de régime sans gluten et sans lait, d’intolérances alimentaires, de nutrition-santé
Je me sers de ma passion pour la bonne cuisine, de mon doctorat de Biologie, et de ma formation de thérapeute en nutrition-santé globale pour vous apporter un éclairage unique sur l’alimentation et la santé.
J’ai l’ambition de créer quelque chose de grand, mais pour ça, j’ai besoin de vous.

Abonnez-vous maintenant pour faire partie de l’aventure !


👍 RESTONS EN CONTACT

Si vous me suivez seulement ICI, vous ratez des choses !

► BLOG

► FACEBOOK

► TWITTER

► GOOGLE+

► LINKEDIN

► PINTEREST

► INSTAGRAM


☯️ Découvrez les clés de l’épanouissement dans votre assiette à travers une alimentation adaptée, variée, au service de votre santé sur le long terme.



Pour en revenir rapidement à ce que je vous écrivais en tout début d'article...

Je ne sais pas si vous avez besoin d’une méthode pour débuter sans gluten rapidement.

Je ne sais vraiment pas si tout se passe déjà bien dans votre cuisine et dans votre santé, ou si au contraire vous avez besoin d’un coup de pouce urgent.

Peut-être que vous n’en avez pas besoin…

Mais au contraire, si vous avez parfois l’impression qu’il vous manque quelque chose, alors je vous ai préparé ça :  

 CLIQUEZ pour avoir votre accès :

http://blog-sans-gluten.com/nj83pl  

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Pour aller encore plus loin, je partage avec vous 4 erreurs communes que l'immense majorité des gens font quand il s'agit de mettre en place une alimentation sans gluten.
Voici un cours en ligne que je vous offre pour vous aider à passer au niveau supérieur.

Cliquez ici et laissez-vous guider >>



Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire